quinta-feira, 27 de dezembro de 2007

As estruturas antropológicas do ciberspaço




Fonte: www.futuro.eng.br/CIBER.html

Por Andre Lemos.
E-mail: lemos@svn.com.br

« Le cyberspace. Une hallucination consensuelle vécue quotidiennement en toute légalité par des dizaines de millions d’opérateurs dans tous les pays, par des gosses auxquels on enseigne les concepts mathématiques... Une représentation graphique de données extraites des mémoires de tous les ordinateurs du système humain. Une complexité impensable. Des traits de lumières disposés dans le non-espace de l’esprit, des amas et des constellations de données. Comme les lumières de villes, dans le lointain... » (1) W. Gibson


O termo ciberespaço aparece quotidianamente na imprensa e nas discussões sobre as novas tecnologias de informação. Entretanto, nada é mais difícil de definir ou simplesmente compreender. Temos uma idéia do ciberespaço como o conjunto de redes de telecomunicações criadas com o processo digital das informações. John Perry Barlow (um dos fundadores da "Electronic Frontier Foundation"), por exemplo, define o ciberespaço como o lugar em que nos encontramos quando falamos ao telefone. Se essa definição nos dá uma imagem do que venha a ser o ciberespaço, ela não ajuda a compreendermos todas as suas facetas. Como a fronteira pela qual a sociedade redefine noções de espaço e de tempo, de natural e de artificial, de real e de virtual, o ciberespaço é uma das grandes questões do século que se aproxima. Daí a urgência em compreender suas estruturas internas.


Nesse artigo tentaremos abordar teorias que podem ser aplicadas ao ciberespaço para mostrar que este se encontra preso em estruturas arcaicas, imaginárias e simbólicas, de toda vida em sociedade. Visamos assim, esclarecer um pouco o conceito de ciberespaço sob a luz do hermetismo, da gnose, dos ritos de passagem, do tempo real, do espaço imaginário e da metáfora evolucionista e organicista da "Noosfera", do "Cybionte", da "Inteligência Coletiva" e dos "Rizomas". O ciberespaço seria assim um espaço mágico, uma rede de inteligências coletivas. Ele não aceita a idéia de árvore, como centralização de sua evolução, sendo um rizoma que vai se comportar como uma entidade complexa (um "Cybionte"), auto-organizante e quase orgânico.


Breve descrição do ciberespaço


O termo "cyberspace" foi inventado pelo escritor "cyberpunk" de ficção científica William Gibson no seu monumental "Neuromancer" de 1984 (2). Para Gibson, o ciberespaço é um espaço não físico ou territorial, que se compõe de um conjunto de redes de computadores através das quais todas as informações (sob as suas mais diversas formas) circulam. O ciberespaço gibsoniano é uma "alucinação consensual" onde podemos nos conectar através de "chips" implantados no cérebro. A Matrix (3), como chama Gibson, é a mãe, o útero da civilização pós-industrial onde os "cybernautas" vão penetrar (4). Ela será povoada pelas mais diversas tribos, onde os "cowboys" do ciberespaço circulam em busca de informações vitais para suas empresas ou suas vidas. A Matrix de Gibson, como toda a sua obra, faz uma caricatura do real, do quotidiano.
Embora ainda estejamos longe da "ligação" neuronal direta com o ciberespaço, esse é em crescimento geométrico. Só para termos uma idéia, a parte dita multimídia da Internet, o "world wide web" (WWW ou Web) vê nascer uma "home page" nova a cada quatro segundos. A rede de redes chamada Internet está em via de se tornar para os anos 90, aquilo que foi o rock para os anos 60: um fenômeno de massa. Toda a economia, a cultura, o saber, a política do século XXI, vão passar por um processo de negociação, distorção, apropriação dessa nova dimensão espaço-temporal que é o ciberespaço.


Hoje entendemos o ciberespaço à luz de duas perspectivas: como o lugar onde estamos quando entramos num ambiente virtual (realidade virtual), e como o conjunto de redes de computadores, interligadas ou não, em todo o planeta (BBS, videotextos, Internet...). Estamos caminhando para uma interligação total dessas duas concepções do ciberespaço, pois as redes vão se interligar entre si e, ao mesmo tempo, permitir a interação por mundos virtuais em três dimensões. O ciberespaço é assim uma entidade real, parte vital da cybercultura planetária que está crescendo sob os nossos olhos.


Mesmo sem ser uma entidade física concreta, pois ele é um espaço imaginário, o ciberespaço constitui-se em um espaço intermediário. Ele não é desconectado da realidade mas, ao contrário, parte fundamental da cultura contemporânea. O ciberespaço é assim um complexificador do real. Como afirma Kellogg (5), ele aumenta a realidade já que ele supre nosso espaço físico em três dimensões de uma nova camada eletrônica. No lugar de um espaço fechado, desligado do mundo real, o ciberespaço colabora para a criação de uma "realidade aumentada". Ele "faz da realidade um ciberespaço".


O ciberespaço é concebido como um espaço transnacional, onde o corpo é suspenso pela abolição do espaço e pelas "personas" que entram em jogo nos mais diversos meios de sociabilização como os BBS, os MUDs, ou o Minitel francês (6). Assim sendo, o ciberespaço é um "não-lugar", uma "u-topia" onde devemos repensar a significação sensorial de nossa civilização baseada em informações digitais, coletivas e imediatas.


O ciberespaço é um enorme hypertexto (Ted Nelson) planetário (7). Um hypertexto é um texto aberto à múltiplas conexões a outros hypertextos. Com os hypertextos, é a figura do leitor que se vê substituída pela do "netsurfista". Esse não é mais um simples leitor, mas um ator, um autor e um agente de interação com as interfaces do ciberespaço (Laurel)(8). O ciberespaço é assim um conjunto de hypertextos interligados entre si onde podemos adicionar, retirar e modificar partes desse texto vivo.


Entretanto, a idéia de hypertexto não é exclusividade do ciberespaço. Na leitura clássica (livros e textos impressos), o texto e o leitor se engajam num processo também hypermediático, pois a leitura é feita de interconexões à memória do leitor, às referências do texto, aos índices e ao índex que remetem o leitor para fora da linearidade do texto. Assim, todo texto escrito é um hypertexto onde o motor da interatividade se situa entre a memória subjetiva do leitor e a interatividade em relação ao objeto livro. Toda leitura exige um estado de atenção, de lapsos e de correlações similares ao surfar no Web.


No entanto, a diferença entre um "hypertexto livro" e um "hypertexto ciberespaço" se situa no fato de que, no ciberespaço, a conexão é em tempo real, imediata, "live". Ela nos permite passar de uma referência à outra, sendo a conexão imediatamente disponível. Essa conexão em relação ao livro obriga a vinculação também do corpo, além da memória e da subjetividade. O leitor deve buscar a referência, procurar numa biblioteca, subir nas estantes e achar a correlação procurada, saindo fisicamente de perto do livro em questão para interagir com um outro.


No ciberespaço isso não acontece pois passamos de referências à referências, de servidor à servidor, de país em país com um simples "click" do "mouse", sem saber onde começa e onde termina o processo. Como afirmava McLuhan, Gutenberg nos fez leitores, a máquina Xerox nos fez editores e a eletrônica e os computadores em rede nos faz autores. Nesse hypertexto planetário que é o ciberespaço, "everyone is an author, which means that no one is an author: the distinction upon which it rest, the author distinct from the reader disappears" (9).


Os novos meios de comunicação que coletam, manipulam, estocam, simulam e transmitem os fluxos de informação criam assim uma nova camada que vem se sobrepor aos fluxos materiais que estamos acostumados a receber. O ciberespaço é um espaço sem dimensões, um universo de informações navegável de forma instantânea e reversível. Ele é dessa forma um espaço mágico; já que caracterizado pela ubiqüidade, pelo tempo real e pelo espaço não físico. Todos esses elementos são característicos da magia como manipulação do mundo.


Depois da modernidade que controlou, manipulou e organizou o espaço físico, nos vemos diante de um processo de desmaterialização pós-moderna do mundo. O ciberespaço faz parte do processo de desmaterialização do espaço e de instantaneidade temporal contemporâneos, após dois séculos de industrialização moderna que insistiu na dominação física de energia e de matérias, e na compartimentalização do tempo. Se na modernidade o tempo era uma forma de esculpir o espaço, com a cybercultura contemporânea nós assistimos à um processo onde o tempo real vai aos poucos exterminando o espaço.


O ciberespaço é assim um operador meta-social (Benedikt), um espaço pós-tribal, uma arena cultural criativa (10). Assim, o ciberespaço é uma geografia metal comum (Benedikt), um universo de pura informação. Ele é a incarnação tecnológica do velho sonho de criação de um mundo paralelo, de uma memória coletiva, do imaginário, dos mitos e símbolos que perseguem o homem. Nos tempos imemoriais, a potência do imaginário era veiculada pelas narrações míticas, pelos ritos. Eles agiam como um verdadeiro mídia entre os homens e os seus universos simbólicos.


Hoje o ciberespaço funciona um pouco dessa forma. Ele coloca em relação, ele incita a abolição do espaço e do tempo, ele é lugar de um culto secular digital. O ciberespaço se constitui assim como um tipo de "espaço imaginal" (Corbin), onde as novas tecnologias mostram todo o potencial de compartilhamento e de "reliance" (11)(Bolle de Bal). A racionalidade tecnológica, herdeira da modernidade, anda lado a lado com o simbólico, o mítico e o religioso. Essa mistura vai marcar toda a cybercultura nascente. O ciberespaço é, em conseqüência, uma casa da imaginação, o lugar onde se encontram racionalidade tecnológica, vitalismo social e pensamento mágico. Não é à toa que Virilio (12) clama por um conhecimento mágico para compreender a tecnologia contemporânea.


Hermetismo e Gnosticismo nas Redes Eletrônicas


O termo hermetismo é empregado para descrever a literatura hermética, atribuída ao deus grego Hermes. Essa literatura se caracteriza pela busca de conhecimentos secretos (gnósticos). Hermes é o deus da comunicação, o mensageiro, aquele que viabiliza as trocas de informações, como o Exú do candomblé afro-brasileiro. O ciberespaço é, como o espaço sagrado de movimentação de conhecimentos e de informações, um espaço de encruzilhadas. Ele é uma casa para as "comunidades de almas" (13). Assim sendo, nós podemos traçar paralelos entre o ciberespaço e a arte hermética da memória, a criptografia demoníaca e a cosmologia gnóstica (14).

O hermetismo é, desde o começo, uma técnica mágica de armazenamento e de tratamento de informações. O pensamento mágico é imerso num mundo de informações das mais diversas (nomes rituais, códigos secretos, correspondências astrológicas, signos, imagens) onde o sucesso da busca se realiza na manipulação dessas informações. O conhecimento hermético visa organizar este vasto saber através de uma arte da memória (Frances Yates) que consiste na criação de espaços imaginários, como uma vasta edificação. Essa arte da memória, ou mnemônica, se aproxima da idéia do poeta grego Simonide de Céos (556-469 aC) que pensava a memória como uma casa onde depositaríamos "souvenirs" em cada peça da casa. A recuperação dessas informações se dava por um percurso imaginário na casa imaginária. Podemos pensar a memória como uma arte de percorrer um "espaço imaginário".


A manipulação mágica das informações no hermetismo e no gnosticismo encontra um paralelo com as manipulações de dados nas redes de computadores e nos sistemas de realidade virtual, pois como um espaço hermético, o ciberespaço é um espaço da memória, um espaço imaginário povoado de imagens, de encruzilhadas, um "inner space" (Santo Agostinho)..


A arte medieval da memória, baseada na alegoria, que o poeta catalão Lull chamava de "Arbor Scientae", se estrutura enquanto un conjunto de conhecimentos agrupados em florestas de árvores, sendo a imagem das árvores uma metáfora para o crescimento da natureza e do saber. Da mesma forma, a metáfora da teia (o WEB) que liga todas as informações disponíveis no planeta, serve hoje como imagem para o ciberespaço. As interfaces gráficas são também metáforas e alegorias para a busca de informações. Manipular os ícones revela a essência da manipulação mágica. Dessa forma, a manipulação mágica do mundo, como a manipulação de dados no ciberespaço, se situam na mesma dinâmica.


As imagens, os totens e os ícones, mais que simples representações, são simulações do mundo: eles funcionam "como se". Da mesma forma que no "voudou" a manipulação da boneca é a manipulação do alvo, na metáfora do "desktop", os ícones simulam objetos reais (como arquivos, pastas, lixeiras, etc.), permitindo a manipulação virtual desses objetos. Assim como as alegorias medievais, as redes de computadores "fusionam as imagens com abstrações, elas tendem para uma complexidade barroca, contendo operações mágicas e hiperdimensionais, e freqüentemente representam espacialmente suas abstrações" (15).


A batalha atual dos "cypherpunks" (16) pela adoção de sistemas públicos de criptografia de mensagens encontra também um eco na mística da cabala e das criptografias antigas. A criptografia de mensagens era vinculada à valorização do poder não como simplesmente saber ou conhecimento, mas como código secreto, como conhecimento hermético, acessível somente aos iniciados. A quebra dos códigos secretos é a fonte do poder máximo pois o hermetismo é fundado nas técnicas de numerologia a partir das quais nós podemos desvendar mensagens esotéricas. O desenvolvimento da criptografia de massa pelos cypherpunks (assim como o de agentes) faz com que o ciberespaço seja um espaço mágico de circulação de códigos secretos e de anjos ou demônios, que aí circulam em busca de informações. Logo, não é ao acaso que McLuhan dizia que com o advento da eletricidade nós entramos num "tempo de iluminação" (17).


A representação de um espaço mágico, pleno de conexões e de estruturas multi-dimensionais é a forma de estruturação do ciberespaço. Como dizia Aggripa no seu "De Occulta Philosophia", existem três tipos de magia: uma magia natural (manipuladora das forcas da natureza), uma magia matemática (influenciada pela filosofia mística de Pitágoras) e uma magia teológica (relativa à comunicação angélica). Essa comunicação angélica se atualiza hoje com a disseminação de agentes electronicos. Ora, os agentes, programas inteligentes que circulam pelo cyberespaco em busca de informações personalizadas, são assim como demônios bem próximos da "magia teológica" de Aggripa. A gnose (do grego conhecimento, ligado ao conhecimento de Deus) é, mais do que uma transcendência mística, uma busca afinada de informações que, colocadas juntas, trazem à tona conhecimentos revelados a poucos. A gnose é assim uma técnica mágica, uma "technè" (18), como manipulação prática de informações (nomes secretos, códigos, etc.). Podemos assim, ver a gnose e o hermetismo como antecipadores do ciberespaço e da cybercultura.


A gnose é atualizada hoje pela nova forma de esoterismo que emerge com a cybercultura na forma do "tecno-paganismo" típico dos "ravers" e "zippies" (19). Esses são personagens da cybercultura que misturam esoterismo e novas tecnologias, principalmente aquelas que dão acesso ao ciberespaço. Os tecnopagãos visam assim restabelecer a tecnologia como parte da cultura, ao mesmo tempo em que refutam as dicotomias entre o sagrado e o profano. Assim, a partir das novas tecnologias, são visados os rituais (festas, sexo e drogas), a busca do espírito e da transcendência da matéria. Para os tecnopagãos, as novas tecnologias do ciberespaço devem ser vistas como parceiras dionisíacas da gnose.


O ciberespaço é para os tecnopagãos, um espaço mágico por excelência, um espaço imaginário. Eles se interessam pela ficção cientifica, pela realidade virtual e, obviamente, pelos MUDs, espaço imaginário por excelência. Como define um "tecnopagão" "viver on-line faz parte da minha pratica diária (...) é um tipo de experiência eremita, como entrar numa caverna" (20). Os tecnopagãos criam dessa forma uma rede eclética que mistura espiritualidade, teosofia, hermetismo e medicina natural. Eles são herdeiros diretos dos hippies e da onda nova era. Eles incorporam esses valores à cybercultura. Entretanto, eles atualizam o movimento hippie de uma nova maneira. Eles aceitam a tecnologia, perspectiva essa oposta aos hippies (retorno à natureza, refutação do artificial, etc.), não de uma forma simplesmente conformista, mas de uma forma apropriativa. Eles implantam assim um "cyberpsicodelismo", valorizando a utilização comunitária e espiritual das novas técnicas já que essas são as ferramentas mais importantes para atingir os objetivos da Era de Aquário.


O ciberespaço, como espaço mágico por excelência, é visto como potencializador das dimensões lúdicas, eróticas, hedonistas e espirituais. Nós podemos dizer que com o advento da cybercultura, estamos diante de uma verdadeira "info-gnose", um rito de passagem em direção à desmaterialização pós-industrial.


Ritos de passagem para a Pós-modernidade


Nós vimos como o ciberespaço se comporta como um espaço mágico. Vimos que, se durante a modernidade o espaço e o tempo eram entidades concretas, transformadas pela industrialização, hoje, com o processo de desmaterialização engendrado pelas economias avançadas, o espaço é aniquilado pelo tempo real. Assim, o ciberespaço pode ser visto também como uma fronteira, um espaço intermediário na passagem do industrialismo para o pós-industrialismo. Ele é também como o espelho de Alice, uma passagem do indivíduo austero para o indivíduo "re-ligado" (do individualismo ao tribalismo), participante do fluxo de informações do mundo contemporâneo. Ele é ainda um rito de passagem obrigatório para os novos cidadãos da cybercultura (21).


Os ritos de passagem são rituais que marcam, na vida de um indivíduo ou grupo, a passagem para um outro estado, seja ele biológico ou social. Esses ritos fazem parte de um processo de iniciação (nascimento, casamento, morte, mudança de estação, etc.) criados com o objetivo de preservar uma certa continuidade espaço-temporal e simbólica. Como um "lugar" de passagem, os ritos se caracterizam por um espaço simbólico intermediário, através do qual um indivíduo ou grupo se integra à globalidade da vida social. O ciberespaço deve ser compreendido como um rito de passagem da era industrial à pós-industrial, da modernidade dos átomos, à pós-modernidade dos bits, como diria Negroponte (22), já que existem várias similaridades entre as estruturas dos ritos de passagem e os mecanismos simbólicos do ciberespaço.


O ato de se conectar ao ciberespaço sugere versões dos ritos de agregação e de separação, onde a tela do monitor possibilita a passagem à um outro mundo. A tela é a fronteira entre o individual e o coletivo; entre o orgânico e o artificial; entre o corpo e o espírito. O ciberespaço é onde se realizam ritos de passagem do espaço físico e analógico ao espaço digital sem fronteiras, do corpo átomo ao corpo bit. Se conectar ao ciberespaço significa ainda, a passagem da modernidade (onde o espaço é esculpido pelo tempo) à pós-modernidade (onde o tempo aniquila o espaço); de um social marcado pelo indivíduo autônomo e isolado ao coletivo tribal e digital. Será pelo ciberespaço que irá passar toda a "socialidade" (23) contemporânea. Como afirma Benedikt, « a post-industrial work environment predicated on a new hardwired communications interface that provides a direct and total sensorial access to a parallel world of potential work space » (24).


Como rito de passagem, hermetismo e gnosticismo o ciberespaço impõe uma interface entre o profano e o sagrado; uma fronteira entre a existência banal do dia a dia, e o espaço eletrônico de circulação do saber. Mais uma vez retornamos à gnose e ao hermetismo. O ciberespaço é uma interface entre a estrutura de máquinas de comunicação e a massa de informações numéricas despejadas na "consciência planetária" (o grande sonho dos enciclopedistas, a saber, reunir num só mídia, todo o conhecimento da humanidade).


O ciberespaço no entanto, não é um lugar asséptico, de informações precisas e utilitárias. O grande interesse do ciberespaço reside justamente no vitalismo social que ele permite (BBS, "chat lines", "MUDs", "newsgroups", "e-mail"). O interesse está no fato de que todas as formas de sociabilidade contemporâneas encontram na tecnologia um potencializador, um catalisador, um instrumento de conexão - que vai contra a lógica iniciada na Escola de Frankfurt e que nos chega contemporaneamente nas vozes de Baudrillard ou Virilio. O ciberespaço não é uma entidade puramente cibernética, mas uma entidade efervescente, caótica e descontrolada.


Tempo, espaço e hierofania de dados


O ciberespaço, como espaço sagrado, é o lugar privilegiado para observarmos esse reencantamento da tecnologia. Como todo espaço sagrado, o ciberespaço acolhe um tempo também sagrado. Ele é um lugar de hierofanias (manifestações do sagrado). Assim como o ciberespaço é o nome desse novo espaço sagrado, o tempo real é o nome desse novo tempo mágico. Podemos utilizar aqui esses conceitos de acordo com o mitólogo romeno Mircea Eliade (25).


Como toda hierofania, se conectar ao ciberespaço é ter a experiência de uma revelação de um outro mundo, uma irrupção do sagrado em plena luz do quotidiano. Isso fica claro com a fascinação que temos ao ver uma máquina fazer coisas (quando na verdade não entendemos direito como é que ela as faz); com o delírio de se conectar à "distance homes" e ver o desenrolar de imagens, textos e ícones os mais diversos; com a absorção de se passar horas sem nos darmos conta; com antiquíssimo desejo de alcançar um mundo do conhecimento, da inteligência ou da consciência planetária, etc. Não é exagero afirmar que, no ciberespaço, temos o sentimento de participarmos de uma hierofania, à uma outra realidade, à um espaço de qualidade distinta (logo sagrado) daquele por onde circulamos nossos corpos (sem falar no potencial para futuros desenvolvimentos da realidade virtual de massa "on line").


O tempo real (acesso instantâneo, como todo toque de varinha de condão) é similar ao tempo sagrado, circular e reversível. O tempo sagrado do mito é um tempo repetitivo que fixa determinada memória coletiva; e ele é reversível, pois o passado é a fonte do saber na preparação do presente e do futuro. Ele atualiza o "ilo tempore", o tempo primordial onde tudo veio à existência. O tempo sagrado do mito (26), assim como o tempo real do ciberespaço, não é o tempo linear e progressivo, mas o tempo de conexões, aqui e agora, um tempo presenteísta (27), correspondente ao presenteísmo social contemporâneo.


Circular pelo Web, participar aos MUDs, recomeçar ao infinito um jogo eletrônico ou um CD Rom, se perder nos "links" dos hypertextos, voltar várias vezes à Home Page preferida, etc., tudo isso faz do tempo real do ciberespaço um tempo sagrado, circular e reversível. O tempo real da informática é assim correlato ao tempo presenteísta da sociedade contemporânea. Mais uma vez encontramos a essência da cybercultura: a imbricação entre uma sociedade tribal, emocional e presenteísta e as máquinas do ciberespaço. Hoje os computadores pessoais são cada vez menos individuais e cada vez mais computadores coletivos, máquinas de comunicação (28).
Após termos visto o ciberespaço como um espaço gnóstico e hermético, dotado de um tempo e de um espaço sagrados, representando um rito de passagem da tecnocultura moderna à cybercultura pósmoderna, veremos o ciberespaço como uma nova camada do planeta (Noosfera) e como um novo organismo complexo (o Cybionte). O ciberespaço pode assim ser visto em termos de evolução da vida na Terra, de acordo com a teoria de Theillard de Chardin, elaborada na década de 50. Essa expansão da Noosfera se traduz pela formação de um "organismo-rede" rizomático e auto-organizante.


A noosfera eletrônica e a inteligência coletiva


No seu "fenômeno humano" (29), Theillard de Chardin considera a evolução humana em termos intelectuais e espirituais. Segundo o padre jesuíta, no mundo físico existem duas energias: uma energia radial (correspondente ao conceito de força newtoniana de causa e efeito) e uma energia tangencial (que vem de dentro, de onde o divino aparece). Essa energia tangencial seria de três níveis, que Chardin chama de pré vida (para os objetos inanimados), vida (para os seres vivos) e consciência(para os homens). A pré vida corresponde à formação de matéria inorgânicas, a vida corresponde ao aparecimento de matérias orgânicas e a consciência ao aparecimento do homem e, consequentemente, do pensamento reflexivo. Assim, camadas sucessivas vão se empilhando umas sobre as outras : o mundo mineral, o mundo animal e o mundo da consciência. Esse camada da consciência, Chardin chama de Noosfera.


A Noosfera é assim uma rede invisível da consciência humana que virtualmente engloba todo o planeta terra. Noosfera vem de noogênese, ou mais precisamente, o desenvolvimento ou evolução do espírito. Como explica Chardin, "s’étale depuis lors par dessus le monde de plantes et des animaux; hors et au dessus de la biosphère, une Noosphère" (30). A Noosfera é uma camada invisível pela qual circula a consciência humana. Ela é uma nova membrana onde "c’est um Age nouveau qui commence. La Terre fait ‘peau neuve’. Mieux encore, elle trouve son âme" (31).


Com as redes eletrônicas como Internet, o ciberespaço, enquanto Noosfera está diante de nós. O ciberespaço é uma Noosfera na medida em que ele é uma camada abstrata e invisível, pela qual circulam dados, imagens, espectros e fantasmas digitais (32). Esse cyberespaco-Noosfera está em via de expansão planetária como um tipo de consciência coletiva. Isso nos leva à hipótese levantada por Pierre Lévy, segundo a qual o ciberespaço é o receptáculo de uma "inteligência coletiva" (33).


Pierre Lévy mostra como as novas tecnologias do ciberespaço podem verdadeiramente ajudar a criar uma circulação do saber, circulação essa que forma o que ele chama de "Inteligência Coletiva". Partindo de uma análise antropológica do espaço, Lévy vai mostrar que, depois da terra (espaço do mito e do rito, marcado por uma ligação completa do homem ao cosmos), do território (fruto da revolução neolítica onde surge a agricultura, as primeiras cidades, a escrita e o Estado), do mercado (espaço do trabalho e da velocidade, instaurado no século XVI com as conquistas marítimas e a globalização dos mercados com os fluxos de matéria prima, de mão de obra e de capital), o ciberespaço seria o formador de um quarto espaço, um espaço do saber. Esses espaços antropológicos não são excludentes, podendo interagir como camadas (de novo a idéia de Noosfera) comunicantes.


O espaço do saber é criado a partir da expansão dos mídias de comunicação e dos meios de transportes modernos (paradoxalmente existe um relação direta entre a locomoção e os mídias) e, principalmente com o nascimento de uma nova economia baseada na aceleração de trocas, na abolição de limites geográficos e com o surgimento do tempo real. De acordo com Lévy, esse quarto espaço antropológico pode instaurar uma verdadeira inteligência coletiva, "uma inteligência distribuída em todas as direções, valorizada sem cessar, coordenada em tempo real, e que chega à uma valorização e mobilização efetiva de competências"(34). Dessa forma o ciberespaço pode se tornar um meio de discussões pluralista, reforçando competência e laços comunitários específicos.


Um cybionte de estrutura rizomática

O ciberespaço é hoje uma realidade em forma ainda embrionária, conhecido como a estrutura de informação (rede de computadores, satélites, sistemas de telefonia, etc.). A dinâmica atual do desenvolvimento das redes de computadores e seu crescimento exponencial caracterizam o ciberespaço como um organismo complexo, interativo e auto-organizante.


De acordo com Joël de Rosnay (35), o ciberespaço é hoje uma entidade quase biológica, um organismo no sentido orgânico do termo. De Rosnay chama esse organismo de "Cybionte", uma forma emergente da simbiose entre a cibernética e o biológico. Para De Rosnay, o Cybionte é um cérebro planetário (como a Noosfera e a Inteligência Coletiva) formado pelo conjunto de cérebros humanos, de redes conectadas, de computadores e de modens: "um organisme planétaire unique (...), la forme la plus avancée d’un cerveau planétaire em cours de constitution" (36). O Cybionte faz parte assim da tendência pós-orgânica da civilização contemporânea, a saber, a fusão entre os homens e as máquinas (o cyberpunk R. U. Sirius, editor da revista californiana "Mondo 2000", afirma que nós somos já, de certa forma, "cyborgs": lentes de contato, marcapassos, drogas sintéticas, engenharia genética...).


Esse organismo planetário que é o Cybionte vai ganhar a forma daquilo que Guattari e Deleuze (37) chamaram de estrutura rizomática. Uma estrutura rizomática é um sistema de multiplicidade, um sistema de formas as mais diversas, como um verdadeiro rizoma, com extensão ramificada em todos os sentidos. De acordo com Deleuze e Guattari, um rizoma pode ser conectado com qualquer outro rizoma e "deve ser". Como multiplicidade, um rizoma não tem nem sujeito nem objeto e ele cresce de acordo com a dinâmica das conexões. Os rizomas se ramificam e se reticulam permitindo estratificações e territórios, da mesma forma que cria linhas de fuga e de desterritorialização. Existe assim um processo de desterritorialização e reterritorialização à partir de múltiplos "devenirs".


Avessos à centralização, os rizomas não tem um eixo genético como estrutura profunda, como é o caso das estruturas em arborescência. Eles não nos dão a imagem triste de uma hierarquia superior e determinante de um sistema centralizado. O modelo da árvore dominou, segundo os filósofos franceses, todo o pensamento ocidental. Mas a partir das crises da modernidade, esse modelo árvore cede lugar aos rizomas. Assim, dentro do processo civilizatório contemporâneo podemos ver estruturas rizomáticas nos beatniks, no underground, nas tribos de "hackers" e "cyberpunks", nos "tecno-anarquistas" e nos "tecnopagãos" que pulsam lateralmente, sem controle e sem eixo gerador, e que se espalham horizontalmente como os canais de Amsterdã.


É óbvia a semelhança entre as estruturas rizomáticas e o ciberespaço. Ambos são descentralizados, conectando pontos ordinários, criando territorialização e desterritorialização sucessivas. O ciberespaço não tem um controle centralizado, multiplicando-se de forma anárquica e extensa, desordenadamente, a partir de conexões múltiplas e diferenciadas. O ciberespaço permite agregações ordinárias, de pontos a pontos, onde entram em jogo toda a dialógica (Morin)(38) entre o particular e o geral e a formação de comunidades virtuais (ou "quelconques", como quer o filosofo italiano Agamben)(39). As conexões do ciberespaço, assim como aquelas dos rizomas, modificam as suas estruturas, caracterizando-se como sistemas complexos e auto-organizantes (os exemplos do Minitel francês e de Internet ilustram bem esse ponto). Como explica Deleuze e Guattari, a árvore impõe o "ser", o rizoma o "e, e, e,...". Aí está toda a força social do ciberespaço.


Conclusão


Nós tentamos nesse artigo desenvolver rapidamente as similaridades entre o pensamento mágico (hermetismo, gnose, hierofania, tempo cíclico) e a estrutura da Noosfera, do Cybionte, da inteligência coletiva e do rizoma, para trazer à luz algumas particularidades do ciberespaço. Nenhuma delas no entanto, tem a supremacia sobre as outras pois, como entidade escorregadia, o ciberespaço não nos revela tão facilmente seus segredos. Ele é um pouco de tudo isso, sem ser totalmente o conjunto de todas essas particularidades.


Exageramos em alguns pontos para tentar fazer, mais do que um retrato fiel, uma caricatura do ciberespaço. Identificar (pois as caricaturas identificam mais do que diferenciam) essas particularidades pode nos ajudar à compreender melhor esse lugar poroso e rizomático por onde vai passar toda a cultura do próximo século.




1. Gibson, W., "Neuromancien", Paris, La Découverte, 1985., p.64


2. Gibson, W., op. cit.


3. Sobre a Matrix, nome dado ao cyberespaco, ver Quaterman, J.S., "The Matrix. Computer Network and Conferencing Systems Worldwide"., Digital Press, 1990.


4. Sobre a visão erótica do ciberespaço, ver Heim, M., "The Metaphysics of Virtual Reality"., Oxford Press, 1993.


5. Kellogg, W; Carroll, J.M.; Richards, J.T., "Making Reality a Cyberspace". in, Benedikt, M., "Cyberspace. First Steps". Mit Press, 1992.


6. BBS (Bulletin Board Systems), MUDS (Multi Users Dungeons), Minitel (sistema videotexto francês). Sobre o Minitel ver Lemos, A., "The Labyrinth of Minitel"., in Shields, R. (ed). "Cultures of Internet". Sage, Londres, 1996.


7. Ted Nelson é também o mentor do projeto Xanadu. Sobre esse projeto ver Wolf, Gary., "The Curse of Xanadu", in Wired, 3.06, juin 1995, p. 137.


8. Sobre a interface e o utilizador como agentes numa perspectiva teatral ver Laurel, B. "Computer as Theater"., Addison-Wesley, 1993.


9. Wooley, B. "Virtual Worlds. A Journey in Hype and Hyperreality", Penguin Books, 1992., p. 165.


10. Todo o desenvolvimento da micro-informática é ligado à essa "sopa cultural". Os micros computadores, a rede Internet e a explosão do Web não são diretivas tecnocráticas de nenhuma instituição. Essa relação, entre a técnica e o social, sem que nenhum dos dois tenha a chave da equação, é que caracteriza a cybercultura. Ver Lemos, A. "La Cyberculture. Les Nouvelles Technologies et la Société Contemporaine". Tese de Doutorado, Paris V, Sorbonne, 1995.


11. Bolle de Bal mostra como a modernidade é marcada pela separação. A "tentação comunitária" leva a uma nova forma de relação que ele chama de "reliance". Sobre a "reliance" comunitária ver Bolle de Bal, M. "La Tentation Communautaire. Les Paradoxes de la Reliance et de la Contre-Culture". Université de Bruxelles, Bruxelas, 1985.


12. Virilio, P., "Esthétique de la Disparition"., Paris, Galilée, 1989.


13. Ver Zorach, R., "New Medieval Aesthetic", in Wired, n° 2.01, p. 48. Ela analisa a cultura do monastério e a estética dos manuscritos medievais como uma rede de "comunidades de almas".


14. Ver Davis, E., "Techgnosis: Magic, Memory, and the Angels of Information"., in Dery, M., "Flame Wars. The Discourse of Cyberculture"., The South Atlantic Quarterly 92:4, fall 1993.


15. Ver Davis, Erik., "Techgnosis..." op. cit., p. 593.


16. Sobre os cypherpunks ver Levy, S. "Cryptorebels", in Wired, 1.2. e Lemos, A. "Technorebels", in Citizen K, Paris, dec, 1995.


17. Ver McLuhan, M. "La Galaxie Gutenberg.", Paris, Gallimard, 1967.


18. Mauss e Ellul mostram como a magia é uma das primeiras expressões da "technè", da técnica humana. Ver. Mauss, M. "Sociologie et Anthropologie", Paris, PUF, 1962 et Ellul, J., "La Technique ou l’Enjeu du Siècle"., Paris, A. Colin, 1954.


19. Sobre os "ravers" e "zippies" ver Marshall, J., "Zippies", in Wired, 2.05, maio 1994; "The Roots of Techno", in Mondo 2000, n° 2.07 e Davis, E., "Technopagans", in Wired, 3.07, julho, 1995.


20. Citado por Davis, E., op.cit., p.180.


21. Sobre o ciberespaço como rito de passagem, ver Tomas, D. "Old Rituals for New Spaces. Rites de Passage and William Gibson’s Model of Cyberspace"., in Benedikt, M., op.cit.


22. Negroponte, N., "L’Homme Numérique"., Paris, Fayard, 1995.


23. Sobre a "socialidade" contemporânea ver a obra de Michel Maffesoli, particularmente Maffesoli, M. "La Conquête du Présent. Pour Une Sociologie de la Vie Quotidienne"., Paris, PUF, 1979.


24. Benedikt, M., "Cyberspace. Some Proposals"., in Benedikt (ed). "Cyberspace; First Steps"., op.cit., p. 35.


25. Ver Eliade M. "Le Sacré et le Profane"., Paris, Gallimard, 1965.


26. Ver Eliade, M., "Mito e Realidade", SP, Perspectiva. 1977.


27. Sobre o "presentísmo", ver Maffesoli, M, op.cit.


28. O "netcompute" da Oracle (máquinas sem disco rígido e prontas para se conectarem às redes) comprova essa tendência.


29. Theillard de Chardin, P., "Le Phénomène Humain"., Paris, Seuil, 1955.


30. Theillard de Chardin, op.cit., p. 179.


31. idem.


32. Sobre espectros e fantasmas digitais ver, Guillaume, M., "Téléspectres", in Traverses, número 26, Paris, CGP, outubro de 1982.


33. Lévy, P. "L’Intelligence Collective. Pour une Anthropologie du Cyberspace". Paris, La Découverte, 1995.


34. Lévy, P. op.cit, p. 29


35. De Rosnay, J. "L’Homme Symbiotique". Paris, Seuil, 1995.


36. De Rosnay, op.cit., p. 315.


37. Deleuze, G.; Guattari, F., "Mille Plateaux. Capitalisme et Schizophrénie"., Paris, Minuit, 1982.


38. Sobre a dialógica ver Morin, E., "La Methode I. La Nature de la Nature". Paris, Seuil, 1977.


39. Ver Agamben, G. "La Communauté qui Vient. Essais sur la Singularité Quelconque". Paris, Seuil, 1990.



André L.M. Lemos é doutor em sociologia pela Sorbonne, professor e pesquisador do Programa de Pòs-Graduação em Comunicação e Cultura Contemporâneas da Faculdade de Comunicação (FACOM), UFBA/CNPq. E-mail: lemos@svn.com.br



5 comentários:

z.B. disse...

Mais uma vez, pode ser que eu seja anacrónica, acho esse papo de Cyberespaço exagerado! Dá-se uma importância a esse fenômeno que é descomunal. A internet, o computador e a vitualidade eletrônica são mais uma mídia. Ok, é importante estudá-la, mas daí a ser um espaço mágico, não dá! Imagino que a primeira transmissão de rádio deve ter parecido mágica, imagino as possibilidaes sonhadas... até que o rádio tornou-se mais um instrumento de controle.
A Internet, os jogos eletrônicos, etc, na minha modesta opinião, já estão todos dominados ou em vias de. É só voltarmos ao outro texto sobre a democracia e o Cyberespaço e ver que o Departamento de Defesa dos EUSA tem um grupo estudando as possibilidaes da Internet.
Está na hora de pararmos de acreditar em um deus ex-machina e acreditarmos nas nossas próprias potencialidades. Só então, seja no Cyberespaço seja na taba, estaremos de fato vivendo em liberdade e harmonia.

jholland disse...

OK, concordo, tudo, como sempre, depende do MODO como vc. vive/encara/constrói seu cotidiano. Entretanto, para a média das pessoas, é inegável q tais mídias exercem grande influência sobre a sociabilidade. No prórpio artigo q vc citou, sobre a Democracia, salientou-se que a forma com q as pessoas se organizam está se alterando, mudando-se a dinâmica da interatividade social, da política e, sobretudo, a forma com que encaramos o Outro...

z.B. disse...

Mas você realmente acha que é a Internet que mudou esse comportamento? Será que não é algo mais abrangente?

jholland disse...

Mais abrangente, sem dúvida. O buraco é mais embaixo. Mas a roda continua a girar, estamos em mais um "momentum" desse processo. "O Espetáculo representa o fracasso da Filosofia Ocidental", lembra-se ?

ancelmo disse...

Sábado, 13 de Dezembro de 2008
théorie de biologie e vitalismo graceliano
Postado por ancelmo às 06:02 0 comentários
biologie vitalismo graceliano
biologie et vitalismo.
http://theoryofbiologygraceliana.blogspot.com/
Postado por ancelmo às 05:59 0 comentários
http://teoriadelabiologiaevitalismogra.blogspot.com/
Postado por ancelmo às 05:57 0 comentários


THÉORIE DE BIOLOGIE GRACELIANA.

THÉORIE DU POUVOIR ESSENTIEL.

ORIGINE et PROGRESSION de la VIE.

VITALOGIA CRACIONISTA - DIVINISMO.

DIRECIONAMENTO ESSENTIEL. PSICOVITALISMO.

AMÉLIORATION CELLULAIRE.

Auteur. Ancelmo Luiz Graceli.

Brésilien, enseignant, chercheuse théorique, gradué dans
philosophie.
Adresse - rue Itabira, je numérote cinq, Roses du Penha, Cariacica,
Saint-Esprit, Brésil.

Travail enregistré dans la Bibliothèque Nationale.

ancelmoluizgraceli@hotmail.com <>
> <>

Collaborateurs. Márcio Piter Rangel.


DU PRESQUE RIEN TOUT PEUT APPARAÎTRE - EXCEPTÉ DIEU. DONC c'Est
l'SEUL ABSOLU.


La vie est une volonté, un pouvoir un direcionamento. La vie n'est
pas matière, n'est pas mecanicista.


PSICOBIOCRACIONISMO et PSICOVITALCRACIONISMO.

Première partie.

THÉORIE du POUVOIR Dans l'ORIGINE de la VIE, des ESPÈCES et de
l'ESPRIT.

L'ÊTRE VIVANT [ la VIE ] Est En vérité l'UNIVERS de POUVOIRS
ESSENTIELS, PSYCHIQUES, FONCTIONNELS, les BIOCHIMISTES et BIOPHYSIQUES
QUI SE PRODUISENT À L'INTÉRIEUR d'une STRUCTURE ESSENTIELLE, Et
QU'EST PROGRAMMÉ POUR TRANSCENDER-SE les DESCENDANTS. Et EST
PROGRAMMÉ POUR CONSTRUIRE à des DÉFENSES et des ATTAQUES QUALQUÉR
ENVAHISSANT la PLÉNITUDE du FONCTIONNEMENT ESSENTIEL et de SA
TRANSCENDANCE. BIENTÔT, Ce QUI EXISTE Est la VITALITÉ Dans SA
PLÉNITUDE FONCTIONNELLE et TRANSCENDENTE RÉGIE PAR des POUVOIRS,
VOLONTÉS et AUTODIRECIONAMENTO.

Bientôt, au lieu deparler à deêtre vivant ou de espèce nous devons
parler dans univers essentiel de fonctionalité, pouvoir et
transcendentalidade.

L'ÊTRE S'AMÉLIORE et ÉVOLUE d'À L'INTÉRIEUR POUR DEHORS et NON
Lui CONTRAIRE.

Cracionismo - l'être n'apparaît pas de peut-être, mais de depouvoir
divin, essentiel et psychique.
Le corps vitológico se développe avec le pouvoir divin et essentiel
- cracionista, tant que l'esprit né de l'union de deux vies, qui se
prolonge après l'existence essentielle.

Et l'esprit et l'âme né directement du pouvoir de Dieu.

La jonction de deux vies diverses produit un nouveau être, avec des
volontés, esprit, et nouvelle âme et esprit.

L'être vivant non un produit d'une évolution, mais d'une
vitalization avec direcionamento psychique essentielle, sensitive,
mentale, structurel, fonctionnel, métabolique et psychique
transcendental.

Le POUVOIR ESSENTIEL Est un CADEAU de DIEU.

L'être même en produisant des modifications dans sa forme fisica,
dans l'essence il est le même, possède deux yeux, nez, bouche, sens,
fonctions métaboliques, cellules en produisant énergie, coeur et
glandes et autres agences avec des fonctions égales entre des
espèces différentes. C'est-à-dire, l'essence l'être vivant est le
même même dans sa forme de pouvoir essentiel et dépasser autre
être vivant.

La VIE NÉ, MAIS DÉPASSE et SE PROLONGE Dans la FORME de D'AUTRE
VITALITÉ Et D'AUTRE CORPS, QUI Est l'ÊTRE ESSENTIEL DÉPASSÉ.

C'est-à-dire, l'être vivant est seul, mais les espèces sain tu
varies. L'être vivant né, mais est transmis d'un pour l'autre.

La vie possède sa propre volonté et rationalité de fonctionner et
dépasser. Avec ceci nous tournons à Dieu mange créateur de la vie
le pouvoir divin et le pouvoir essentiel, pour que la vie se
maintiennent dans son essence d'être et de se transmettra.

L'acte lui-même de modification de quelque fonction, le métabolisme,
la production d'hormones, agences et membres, ou différenciation
psychique est liée au pouvoir essentiel.


UNIVERS DE POUVOIRS.

Existe un animal qui produit de la chlorophylle pour aider dans leurs
processus essentiels, avec ceci se conclut que la vie animale est
apparue du légume. C'est-à-dire, la vie est un processus de volonté
et un pouvoir, et comme la matière crue ne possède pas la capacité
de produire la vie et l'esprit, ensuite, où devrait y avoir matière
crue et espace existe vie, pouvoir, la volonté, l'esprit, l'esprit,
l'âme, les diversités. Avec ceci se conclut que la vie ne fait pas
partie de peut-être. Que toute évolution est dirigée un pouvoir
supérieur à la vie elle-même, donc l'existence est une infinité de
pouvoirs et des phénomènes en interagissant, et la matière crue ne
serait pas capable de construire cette diversité d'univers.


Le MIRACLE de la VIE.

L'UNIVERS N'est pas PEUT-ÊTRE.

Ne construirait peut-être pas ceci que nous connaissons par vie, avec
de telle façon depouvoir, diversité d'être et fonctions, production
rationnel et psychique de produire des agences et hormones, énergie
essentielle, métabolisme, et énergie, dépasser par la reproduction
toujours en apparaissant nouveaux être renouvelés et en
recommençant la vie par la naissance. Même en transmettant la vie
aux descendants l'être vivant né renouvelé comme un nouveau être
vivant et ceci est autre miracle ou magique de la vie. Il reste la
question de où est apparu cette magicienne qui est la vie avec de
telle façon depouvoir et fonctions différentes à l'intérieur du
propre être vivant. Bientôt, y a un mystère qui va au-delà de
peut-être, ou même de la matérialité, donc nous vivons et sommes
une réalité de mystère, de miracle, de magicienne et de pouvoir,
lequel dépasse et se renouvelle avec plus la plus grande facilité,
et produit sa fonction primordiale qui est la vie elle-même.

La vie n'est pas apparue de la vie elle-même, comme l'esprit n'est
pas apparu de l'esprit lui-même. Bientôt, y a le mystère de
l'origine, donne où et comme est apparu de telle façon pouvoir et
autant diversité.
La réalité et le monde sont magiques de miracle, de pouvoir et de
rationalité.

La VITALITÉ Est MAGIQUE.

La production de la vie a un direcionamento, une structuration, une
rationalité qui va au-delà de peut-être, ou de la matérialité, et
ce l'au-delà n'ont pas explication d'une cause mecanicista. C'est
comme si où ne devrait avoir rien, mais a, dans la forme de vie, de
composante essentiel, structurel, psychique, reproductif,
transcendentes, pouvoir, de rationalité etc., c'est-à-dire,
l'univers est magique, est miracle, est rationalité qui se traite et
avance dans itinéraire la perfection. Dans ceci seulement nous voyons
Dieu, magicienne, miracle, pouvoir et rationalité.

C'est un univers propre qui est apparu et est présent en témoignant
un seules choses le pouvoir d'un créateur magique et miraculeux qui
fait apparaître l'impossible où rien ne devrait pas ne pas exister.

Ainsi, l'univers, la réalité est magique, miracle et pouvoir et
rationalité, donc où devrait avoir rien tout a. Bientôt, la
réalité est magique et rationalité dans elle et sur elle dans sa
structuration.

La vie est un univers propre, magique, miraculeux, de depouvoir, une
rationalité dans la production de fonctionalité et
transcendentalidade. Où la vie transmet le vieux et apparaît la
nouveau vie pour deperpétuer, c'est-à-dire, deux cellules d'adulte
créent un être nouveau, revigoré qui va recommencer tout encore. Et
ceci est magique, le miracle est comme apparaît quelque chose aussi
puissant que la vie où rien ne devrait pas ne pas exister, le pouvoir
est de maintenir la vie dans sa fonctionalité et le direcionamento,
et la rationalité essentielle est coordonner le fonctionnement de la
vie et indiquer l'avenir et pour dedire que je peux arriver. Jusqu'à
l'quel ne se sait encore pas, mais nous savons qu'en avant de telle
façon de depouvoir seulement dans les reste dire - Dieu présent est.
Qu'ainsi c'est.

L'être vivant né il est transmis et où y a deux, ce sera un nouveau
revigoré comme un seulement, mais dans lui je mange des milliers de
cellules.

La réception alimentaire d'hormones va regrouper et diviser ces
cellules, lesquelles déjà possède la capacité génétique pour
ceci, où va apparaître un nouveau être avec fonctionalité propre.
Et est fonctionalité essentielle va produire le essentiel
métabolique et essentiel psychique, où apparaîtra un nouveau être
avec esprit et rationalité par cette fonctionalité. L'esprit á une
faculté divin où tout être humain recevra un nouvel esprit et une
âme. L'esprit ne dépasse pas d'un pour autre, donc le nouveau être
n'est pas responsable des faits d'esprits qui déjà ont vécu. Tout
sera nouveau, nouveau d'être humain, nouveau esprit nouveau esprit.

VITALOGIA. TRANSVITALOGIA et CRACIOVITALOGIA.

Être produit son fonctionnement organique à travers pouvoir
essentiel, où toujours cherche produire être toujours avec son
fonctionnement biophysique plus parfait, où quelques-uns migreront
pour un type de fonctionnement, comme autres pour autre type plus
recherché, lequel ils seront créés être différents conforme le
direcionamento de cette perfeccionismo, êtres avec des trombes, cous
grands et aptitudes pour dechasser. Etc. Et direcionamento de
perfection pour la fonctionalité et perpétuation de la vie et des
espèces qui apparaissent nouvelles espèces, nouvelles agences, sens,
esprit, gènes, capacité reproductive. Etc.

SUR LES PLUS FORTS.

Ainsi, ils les plus forts sont une création de la vitalité, où
apparaîtront toujours plus espèces, tant qu'autres migreront ou
continuera ils comme sont. Comme les dinossauros que avec les
variations thermiques et climatiques ils ont diminué de dimension
pour se maintenir des êtres vivants. Et plusieurs autres êtres.

NATURE DE L'ÊTRE VIVANT.

C'est de la nature de l'être vivant produire des potentialités et
des pouvoirs toujours avec plus grandes capacités d'agences,
métabolisme, reproduction, génétique, alimentation, respiration,
c'est-à-dire, la nature de l'être est dirigée pour produire être
toujours plus forte et avec plus grandes capacités pour continuer et
de perpétuer son existence.

POUVOIRS DANS LA PRODUCTION DE LA VIE.

C'est avec les potentialités que l'être survit et si perpétuelle
comme l'être qui produit des hormones à l'époque d'acasalar, autres
agrandissent par ce dans le froid ou dans la reproduction,
c'est-à-dire ils, sont les pouvoirs qui maintient la vie et la
capacité de modification, la vitalité est active et non passive. Le
stage avancé que un être se trouve est produit de son pouvoir de
vitalité, où il crée toujours de nouveaux et meilleurs mécanismes
pour leurs modifications.

SUR la DIVERSITÉ d'ESPÈCES.
Bientôt et être vivant n'est pas oeuvre de peut-être ou d'un
processus matérialiste, mais, oeuvre d'une planification dirigée,
avec des pouvoirs et des mécanismes qui amèneront l'être vivant à
être ce qui a été hier, est aujourd'hui et sera demain. Ceci est un
psychique direcionamento essentiel.

DE COMME COSMO, l'ESPRIT, Et la VIE A le POUVOIR - CRACIOLOGISMO - le
POUVOIR du CRÉATEUR EN RÉGISSANT COSMO et EN STRUCTURER.

La nécessité de deperfectionner les espèces la vitalité crée
toujours des espèces plus forts, autres avec plus capacités, et
autres avec des agences dirigées pour fonctions diverses et avec du
plus grand direcionamento pour cette nécessité par laquelle nous
avons autant espèces variées dans un seules places. La vitalité
crée des pouvoirs pour développer des agences, fonctions, sens,
hormones, canaux, gènes, esprit, pouvoir psychique et organique, etc.
pour demaintenir la vie et son éternité toujours en dirigeant pour
le parfait fonctionnement.

L'HOMME N'est pas OEUVRE de PEUT-ÊTRE, MAIS DE DEPOUVOIR et VOLONTÉ
DIRIGÉE.

L'esprit Est une oeuvre de la construction essentielle pour
fonctionner dans profit de la vie elle-même. C'est plus un outil
essentiel, et n'agit pas en fonction de la sexualité, d'instincts, de
pulsion, de personnalité. Le même arrive avec la rationalité

L'esprit est plus un outil comme une agence, une cellule, une hormone,
une métabolisation etc.

COMME SI FORME les ESPÈCES et les FAMILLES.

L'être développe des aptitudes à travers leurs pouvoirs essentiels,
pour deperfectionner quelques agences, membres, ou metabolizações,
qui seront transmises génétiquement. Qu'aura plus un être si en
différenciant d'excessivement, que de cette différenciation
apparaîtront autres, autres et autres, où ils toujours construiront
de nouvelles et meilleures agences, membres, et fonctions, qui seront
transmises génétiquement les descendants, et créer de nouveaux
descendants. Par que l'être réussit à changer et créera de
nouveaux mécanismes conforme leurs nécessités avec l'environnement.

POUVOIR et POTENCIALIZAÇÃO.

L'être à la potencializar une fonction craciovital psicovital ou
psychique biophysique elle commence à développer et perfectionner
toujours plus dans cet itinéraire, se développant des métabolismes,
hormones, agences, capacités cellulaires et reproductives et
génétiques. Où dans itinéraire de cette potencialização l'être
aura ces caractéristiques avec de nouveaux membres ou plus grands,
avec autres potentialités ou autre format physique ou même
fonctionnaire, et à partir de là nouveau, et autres, où nous aurons
les familles, les espèces, et autres avec une diversité énorme
d'espèces et de familles, donc d'une potentialité apparaissent autre
famille, et de cette famille tu varies des espèces.

MODIFICATION CRÁCIO MÉTABOLIQUE, ÉNERGÉTIQUE et GÉNÉTIQUE.

Donc, la diversité d'êtres se doit la capacité de pouvoir de
l'être vivant créer des mécanismes internes et structurels et
fonctionnels pour sa sobrevida et de l'éternité.
L'être vivant à dese le modifier externement se développe
fonctionnellement dans sa production métabolique, énergétique,
fonctionnelle et cellulaire, et à departir qu'il va si en modifiant
va en enregistrer et en transmettant les descendants, ainsi nous
aurons un gamma d'être, tant qu'ils vont dans un itinéraire autres
vont à autre. C'est comme un arbre avec plusieurs brindilles, qui
vient de plusieurs racines.


POTENCIALIZAR et VITALIZAR POUR DEÉTERNISER.

FUNCIONALIZAR POUR DEDIVERSIFIER.

De potentialité cracio essentiel apparaît et se forme potentialité
énergétique et de fonctions énergétiques et de nouveaux orgânulos
cellulaires avec fonctions énergétiques, métaboliques et hormonaux
ils dont ont créé des aptitudes pour un direcionamento hormonal,
énergétique, et métabolique, qui ce fonctionnement apparaîtront
nouvelles agences avec de nouvelles fonctions, et de ces agences
nouvelles membres pra faciliter à toute cette fonctionalité. Tant
qu'uns grandissent autres ils, diminuent comme la nécessité
fonctionnelle et essentiel, qui sera transmise les descendants ils,
forment toujours nouveaux et différents être, par lesquels nous
avons une diversité de familles, et dans les familles une diversité
d'espèces.

L'ordre est potencializar pour vivre et de perpétuer, et de la
potencialização apparaît nouveaux être.
A la vitalization génétique à partir du pouvoir essentiel, et de sa
capacité naturelle de modification par leurs pouvoirs essentiels.

AVEC CECI CONCLUI-SE QUE l'ÊTRE Est une PRODUCTION INTERNE, de LEURS
POUVOIRS ESSENTIELS. Et NE DÉPEND PAS EXCLUSIVEMENT de FACTEURS
EXTERNES.


CRACIOLOGISMO - PHILOSOPHIE.

La réalité est Dieu.
La réalité est l'être de lui, donc c'est le pouvoir, et le pouvoir
que acte dirige la structuration.
Et perfection et l'évolution.
L'être est Dieu, non lui matière, l'esprit ou l'archive, mais, le
créateur qui régit et la structure le monde et la réalité.
Le monde ne possède pas de l'âme, mais, Dieu possède le monde.
La réalité n'est pas oeuvre de peut-être, mais oeuvre du pouvoir
dirigé et arquitetado.
L'être est produit de la volonté d'amélioration du fonctionnement
essentiel.


VITALOGIA.

Veines et canaux, bombes propulseuses comme le coeur, filtres,
stimulations électriques, productrices et synthétisantes d'énergie,
métabolisation, hormones, système respiratoire, synthétisateurs de
protéines, contrôleurs thermiques, esprit et pouvoir psychique,
système reproductif et transreprodutivos je mange des gènes
responsables de la transcendance de la vie, et très autres. Bientôt,
l'être vivant est la seconde plus parfaite construction de l'univers
de structure et pouvoir, est clair premier est Dieu.

La FORMATION des ESPÈCES Est CRACIOPSICOSSOMÁTICA.

PSICOVITALOGIA.


L'esprit et l'univers psychique non si structure à partir de l'autre,
mais, déjà né avec l'être vivant, c'est partie de sa nature
essentielle, et né avec la fonction de travailler en fonction du bon
fonctionnement essentiel, l'esprit est partie de l'univers
inconscient. Que produit l'homme et tous leurs désirs ardents.
L'esprit existe comme outil produit par la vitalité pour fonctionner
en fonction de la propre vitalité.

La biologie étudie la vie à travers des processus bio mécaniques et
biochimistes, tant que la vitalogia étudie la vie à travers des
pouvoirs divins, essentiels et psychiques.

Nous avons des lézards avec des membranes dans les ailes pour servir
de parachute, oiseaux qui dansent pendant l'accouplement, iguanas qui
sucent la prisonnière avec une énorme langue. Fourmis qui créent
des ailes à l'époque de la reproduction, mammifères avec clitoris.
C'est-à-dire, tout est fait psychologiquement à travers des pouvoirs
bio mentaux pour la reproduction et la maintenance de la vie. Que fuit
du processus mecanicista de la nature et entre la volonté, le
pouvoir, l'esprit et le pouvoir essentiel.

Les pouvoirs essentiels et psychiques déterminent le direcionamento
de fonctions d'agences qui se développeront personne en formation
toujours nouveaux types d'être vivantes, toujours dans itinéraire la
perfection essentielle organique et psychique.

L'essentiel est le pouvoir de direcionamento de la vie.
L'organique est l'univers biomécanique et le biochimiste de l'être
vivant.
Et psychique c'est le pouvoir de l'esprit sur le fonctionnement de la
vie.

PSICOVITALISMO 1.

L'esprit est partie de la construction de l'univers essentiel, qui
s'est formé pendant des siècles et qu'a été transmis les
descendants. La sexualité est plus un outil construit dans profit de
la construction de la vie. Donc voit parce que l'esprit agit sur le
comportement psychique.

SUR LES CHAUVE-SOURIS.

C'est sans aucun doute un d'être vivant avec beaucoup de capacités.

Mammifère qui a développé des ailes.
Il maintient une babá pour soigner des fistons.
Capteur de radar qui capte des vagues dans l'air.
Capteur thermique.
Il produit anesthésique pour que ne se réveillent pas les tues.
Il dort de têtes en bas.
Proportionnellement à la dimension c'est un des êtres qui plus
vivent. Il arrive proche des 16 années.


PSICOVITALISMO 2.
L'organisme fonctionne en produisant et en traitant de l'énergie, de
la métabolisation, mouvements biologiques, échanges thermiques, et
formation de composantes chimiques et est dans ce processus que
l'univers psychique et de la vie s'établisse, où l'esprit, je, la
personnalité les désirs ardents psychiques sont structurés. Où
l'inconscient travaille incessantement, où je forme. Et c'est pendant
la gestation que l'être possède sa plus grande phase d'intensité
essentielle, fonctionnelle, et psychique, donc dans cette phase outre
deposséder une immense activité biologique encore se trouve à
l'intérieur du corps de la mère et utilise la température le même
dans profit de deproduire de sa vitalité.


C'est pendant la gestation que moi, l'esprit, la personnalité si
structure et la forme.

Il y a quatre phases - 1- transcendental - ou essentiel - que reçoit
l'héritage essentiel pour decontinuer dans la construction de la vie
et dans la perpétuation de l'espèce.
2 la génétique qui reçoit des parents la base.
3- la phase utérine - dans la gestation, où l'esprit si structure.

4- et la phase ensuite naissance. Où l'être commence à coexister
avec les autres êtres.


TRANSCENDANTALISME.

Commentaire. Si la vie est une transcendance, ensuite tout
fonctionnement essentiel, organique, structurel et psychique aussi
est. Bientôt, nous sommes la prolongation de nos parents, et avec peu
de modifications. Et les fils seront porteurs et émetteurs de la base
structurel, essentiel, fonctionnel et psychique des parents.

La base du fonctionnement essentiel, organique, fonctionnel,
structurel, psychique, mental, rationnel, sensitif est une
prolongation dont les parents déjà se sont développés et ont
hérité.

Bientôt, l'être est une phase de la transcendance de la vie et de
l'esprit, et qui va développer une partie et que va transmettre les
descendants.



L'ACTION de la VIE et SON POUVOIR SUR la MATIÈRE.


TRANS CRÁCIO PSICOVITALOGIA.

L'être possède un direcionamento psychique de pouvoir qui agit sur
tout fonctionnement essentiel dirigé pour la perfection du
fonctionnement de la vie dans toutes les leurs formes et dans sa
transcendance les descendants.

Et en ayant des potentialités pour développer être avec de
nouvelles aptitudes et nouvelles fonctions, où l'être peut changer
librement en produire nouveaux être, nouvelles espèces, et nouvelles
familles.

En amenant l'être à avoir toujours un direcionamento précis pour
ces nouvelles fonctions et de nouvelles aptitudes.



AINSI PODE-SE DIVISER l'ÊTRE VIVANT DANS.

1- Direcionamento psychique, essentiel, fonctionnel et structurel.

2- Direcionamento tourné pour la perfection fonctionnelle et
reproductive.
3- Direcionamento pour le fonctionnement énergétique fonctionnel, et
métabolique.
4- Direcionamento psychique.
5- Direcionamento de l'inconscient essentiel.
6- Direcionamento reproductif, génétique et transcendental.
7- des Direcionamentos transperfectivos pour de nouvelles aptitudes et
fonctions, où l'être se développe pour un sens, et de ce à autres,
forment plusieurs être dans une même famille, ou personne en
formation tu varies des familles.
Le direcionamento transperfectivos independe de conditions externes,
l'être dans un même environnement peut marcher et développer leurs
fonctions pour quelconque côté.

8- Et la transgenético qui seront transmises les descendants.


- Le VIEILLISSEMENT Est le RÉSULTAT de la DIMINUTION de la PRODUCTION
d'ÉNERGIE de RIBOSSOMOS. CAUSÉ PRINCIPALEMENT PAR des ACCUMULATIONS
de GAZ JE MANGE de l'OXYGÈNE et de l'HYDROGÈNE.


- L'esprit, les sens, la personnalité est régi par des composantes
inconscientes essentielles.

- La production des espèces et des êtres est régie pouvoir divin et
inconscient essentiel et pouvoir essentiel.

- Toute agence, membre, fonction métabolique quand plus en usage ne
tend pas à être dégénéré et amputé génétiquement avec le
passage du temps. Ceci est confirmé dans plusieurs espèces, mange
des yeux de poulpe qui vit dans les profondeurs océaniques, hochet de
serpent à sonnettes. Tant que des baleines développent plus
raisonnable pour que pour se guider et se communiquent entre leurs de
leur espèce.


ZÔO PALÉONTOLOGIE.

Les de grandes profondeurs les êtres ont souffert petit les
variations thermiques sur la planète, et ils se sont maintenus
intègres dans sa fonction métabolique, où a souffert petit l'action
du climat. Avec ceci tant que les dinossauros ont disparu à cause de
la variation climatique et métabolique alimentaire et génétique.
Donc quelques-uns ont dégénéré dans dimension, autres se sont
maintenus avec petites modifications dans les profondeurs océaniques,
mange des calmars, quelques requins et autres espèces.


LES ONZES PRINCIPES FONDAMENTAUX DE VITALOGIA

Principes fondamentaux de la production de la vie, d'êtres,
d'espèces, et de l'esprit et des mécanismes fonctionnels dans les
espèces.

1 - les pouvoirs divins et essentiels permettent l'être de
développer des modifications.

2- l'être vivant change comme son pouvoir essentiel.

3- l'être vivant change comme la fonction métabolique que il haut
dirige.

4 - les espèces apparaissent des pouvoirs et exploites que l'être
vivant produit pour que vitalizar et se maintienne être vivant et
dépassera dans le processus de la vie.

5- la génétique est l'enregistrement de la modification de l'être
vis présent dans quelconque cellule du propre être.

6- plus ils être permis possèdent plus grands nombres d'espèces,
ils donc ont eu la capacité de modifications pour plusieurs fonctions
métaboliques. En créant plusieurs metabolizações et mécanismes
essentiels pour sa sobrevida.

7- ils les plus forts sont ce qui possèdent plus grande capacité
métabolique et de pouvoir pour créer des mécanismes pour
modifications.

8- des mécanismes sans fonction tendent à dégénérer.

9- les familles le plus fort sont ce qui possèdent plus grands
nombres d'être, indépendant de dimension.

10 - les espèces le plus fort sont permises métaboliquement, et
préparées pour des variations externes je mange du climat, peu
d'alimentation, et qui vivent plus dans comparaison à leur dimension.

11- l'être vit vitalizar et dépasser ceci il crée pouvoir et des
mécanismes métaboliques et énergétiques. Le bourgeonnement
d'espèces est une conséquence de ce pouvoir et une capacité.

PSYCHIQUE BIOCRIACIONISMO.

L'espèce apparaît à partir du pouvoir psicovital qui dirige la
fonction énergétique métabolique pour un itinéraire biovital, où
va développer des sens, métabolisation, agences, hormones, membres
dans un itinéraire énergétique métabolique, où de nouvelles
espèces iront apparaître à partir de ce développement.

Les théories du Vitalogia, la psicobiológica, la psicofisiologia et
l'inconscienciologia saine des théories qui se basent le pouvoir et
dans les potentialités que l'être vivant possède et qui a
développé avec le passage le temps et dans processualidade de la
vie, et vont de trouvent au pouvoir du Créateur, donc les autres
théories sont matérialistes, mecanicistas de cause et effet, tant
que la nouvelle théorie c'est de pouvoir, potentialité et le sommet
direcionamento où les espèces et la vie ils si forment et sont des
potencializadas.

POUVOIR et CONSCIENCE EXISTENCIAL.

POUVOIR ESSENTIEL, CONSCIENCE ESSENTIELLE et CONSCIENCE EXISTENCIAL.

Le POUVOIR des ÊTRES VIVANTS et l'INCONSCIENCE EXISTENCIAL Dans le
MONDE de la VIE.

Le pouvoir des animaux dans défense de sa sobrevida et de
sobrexistência comme que se sait et a besoin de dese reproduire pour
se maintenir être vivant à travers leurs descendants, il développe
des capacités hormonales et reproductives différentes d'être et des
espèces pour espèces, voyons ceci dans les escargots, chevaux
marins, eaux vivantes, crevettes, et tant autres.

Chaque espèce cherche à sien mieux forme de dese perpétuer dans le
monde de la vie. C'est comme qui sait que pour que se maintienne être
vivant a besoin de se reproduire et toujours en cherchant à faire une
sélection génétique.

Ce pouvoir et conscience sont présents dans le mécanisme et formes
de protection développée, formes de respiration, alimentation,
produire des agences et hormones, métabolismes et production
énergétique par les ribossomos.

DÉFENSE, ATTAQUE, PROTECTION et CAMOUFLAGE.

Les eaux vivantes qui sont transparentes, les mollusques qui se
rétrécissent à l'intérieur de leur maison, pouvoir de deproduire
de l'énergie électrique par des poissons, vapeur chaude produite par
des scarabées pour tuer leurs proies, pouvoir de hipnotizar, et
plusieurs autres pouvoirs et capacités développées par chaque
espèce, et tout avec un seuls objectifs, se maintenir être vivant et
avoir la capacité de se dépasser dans le temps à travers leurs
descendants.


LES LOIS BASIQUES DE LA VIE.

1 - La vie est régie par des pouvoirs et suit un direcionamento
intelectivo essentiel en son fonctionnement et une transcendance par
la génétique et une reproduction.

2 - La vie produit les êtres et les espèces et non elle contraire.

3 - Les espèces et les êtres vivants sont des produits de pouvoirs
et de direcionamento intelectivo essentiel, et non de peut-être.


4 - Les êtres ont changé à peu d'à leur structure et essence
essentielle essentielle, les cellules metabolisam et produisent de
l'énergie tous les êtres et tous possèdent presque le même
système de reproduction.

La théorie vitalógica n'est pas une théorie des espèces, mais une
théorie de la vie. Dele pouvoir et par l'intelligence essentielle.

Nous voyons le pouvoir du créateur dans la construction de la vie
dans son origine, en son fonctionnement, le son pouvoir, dans son
intelligence fonctionnelle et transcendance, donc la vie ascendant est
transmise et renouvelée comme un nouveau être vivante, mange
descendant, donc de cette transmission va produire un nouveau être
vivant.

5 - Les modifications du descendant se produisent dans l'ascendant,
que comme sa forme de vie, de pouvoir essentiel et d'intelectivo
essentielle va prendre des caractéristiques différentes à chaque
cellule, et à cette différenciation qui va causer les différences
génétiques transmises les descendants.

C'est-à-dire, quelconque modification qui se produit l'être vivant
en amenant à apparaître le début d'une nouvelle espèce, n'est pas
produit du moyen externe, mais lui pouvoir essentiel, intelectivo
essentielle, et pouvoir de modification essentielle et fonctionnelle
à l'intérieur l'être, ensuite les espèces n'apparaissent pas de
dehors pour à l'intérieur, mais d'à l'intérieur pour dehors,
respectant le pouvoir divin sur la vie.

L'être vivant est produit de lui même.

6 - Le divin produit le pouvoir, le pouvoir la vie, la vie l'être
vivant, l'être les espèces.
La théorie de la vie et de l'être vivant est produit du pouvoir
divin, excepté de l'organisme, et du pouvoir essentiel, à
l'intérieur de l'organisme. L'être vivant dirige sa vie et tout son
fonctionnement essentiel, cellulaire, métabolique, transcendental,
rationnel et psychique. Et produit l'esprit, cellules, énergie, sens
sensoriels et extra sensoriels, transmission et transcendance par la
reproduction et génétique, indépendant du monde externe. Bientôt
la vie est produit de l'univers essentiel, c'est-à-dire, interne
l'être vivant.

7- la génétique est l'enregistrement particulier de chaque cellule
qui est conforme son type et développement métabolique et
énergétique, par que chaque être vivant est différente de l'autre,
donc même en étant des mêmes des parents ils sont en résultant de
cellules d'autre phase des parents, c'est-à-dire, chaque cellule
charge des particularités différentes d'autres conforme situations
pour chaque cellule. C'est-à-dire, des pères et des mères peuvent
produire des milliers de fils et tous seront différents. Quelconque
modification que l'être vivant aura est une conséquence de l'univers
essentiel et une production du propre d'être vivante.


CRACIONALISMO INNÉE et TRANSCENDANCE INNÉE.

Le pouvoir est précédent la vie, la vie le soutient, mais ne l'a pas
produit dans son origine, seulement dépasse les descendants, donc le
pouvoir est inné. Quelconque cellule charge le pouvoir et le
transfère à autres. L'évolution ne a pas produit de pouvoirs
essentiels, donc l'acte lui-même de se modifiera est une conséquence
de pouvoirs. Comme aussi de deproduire des mécanismes de défense,
d'immunisation, d'énergie, de reproduction, etc. par laquelle la vie
n'est pas un acte mecanicista matérialiste et de peut-être, beaucoup
moins d'une évolution, mais des pouvoirs crácio innée et
transinato.

Des ESPÈCES SONT CONSEQÜÊNCIA de la VIE, Et la VIE Est CONSÉQUENCE
de POUVOIRS PRÉCÉDENTS à la VIE elle-même.

La vie a déjà initié avec leurs pouvoirs, et ces pouvoirs qui ont
amené les espèces à exister. Si nous pensons est parce que nous
avons le pouvoir et la faculté de penser, le même arrive avec
l'esprit, psique, l'immunisation, la défense, sens, énergie et
metabolizações, reproduction, pouvoir d'deagrandir les cheveux et
les sabots pendant l'hiver, etc.

Celle-ci est une forme de de pouvoir essentiel qu'est dominé et
produit le pouvoir essentiel, et intelligence du fonctionnement
organique, sans deavoir avec le monde externe, c'est-à-dire, a
pouvoir de se modifier, le même se produit dans l'allaitement.


C'est-à-dire, la vie possède sa propre intelligence, donc quand le
climat est froid, il modifie leurs hormones et commence à agrandir
leurs cheveux, et ceci est pouvoir et ce pouvoir qui ne s'explique par
aucun mécanisme matérialiste ou de peut-être. Ou même l'esprit est
une forme de de pouvoir qu'aucune théorie explique comme en évoluant
des conditions externe à l'être vivant.

Le même se produit avec l'acte de produire défense contre virus et
bactéries. C'est-à-dire, nous sommes un univers de de pouvoir. Ce
pouvoir est inhérent à quelconque forme d'évolution, donc c'est le
pouvoir essentiel, mental et organique pour produire des
modifications.

CRACIOGENESE.

Quelconque modification se produit dans les cellules avant à
transmettre les descendants, et chaque cellule est un univers
d'énergie et de codes, ainsi si une cellule être la émetteuse d'une
proche vie et cette cellule d'être complètement différente, en son
fonctionnement et code, elle pourra faire apparaître un être
complètement différent, conjointement avec la cellule du partenaire.
Nous avons deux formes de possibilités pour modification
indépendante de conditions externes.

L'évolution n'explique pas le pouvoir de produire mécanisme de
modifications dans l'organisme pendant la modification de climat, le
pouvoir de dereconnaître et produire des anticorps pour certains
virus, le pouvoir de deproduire l'esprit, le pouvoir du rêve et de
l'imagination dans la production de la connaissance, et beaucoup
autres phénomènes.
Ou même le pouvoir d'une chienne produire du lait pour autre type de
fiston adopté par elle.

Et plusieurs autres phénomènes qui seulement à travers des pouvoirs
se peuvent expliquer.


POUVOIRS et CAPACITÉS NATURELS.

Dans les équins se voit qu'ils développent et agrandissent leurs
cheveux conforme le climat, néanmoins seulement ils se seront dans le
froid, s'ils ne se maintiennent pas dans leur forme naturelle, autres
êtres développent et agrandissent l'épaisseur du cuir, autres
agrandissent la graisse, autres produisent des hormones conformes
variations climatiques, alimentaires et reproductives. C'est-à-dire,
les êtres possèdent des capacités et des pouvoirs pour faire
utilisation de cette capacité quand fera du nécessaire. Cela
seulement vient confirmer la théorie du Vitalogia, dont l'être
possède des pouvoirs et des capacités pour produire des agences,
synthétisations, camouflage, etc. Conforme à nécessité ou la
volonté.

Avec cela si confirme que toute modification et direcionamento de la
vie à l'intérieur de l'être, font partie de capacités et pouvoirs
à l'intérieur de l'être vivant, indépendant de conditions
externes.

Le propre pouvoir et la capacité essentielle ont été un
développement produit par l'être.

Avec ceci si conclut que la vie independe de conditions externes,
l'être se développe comme des capacités, pouvoirs, volontés et
nécessités.

Et que l'être n'est pas l'agent de la vie, donc l'agent de la vie est
le pouvoir essentiel, fonctions et direcionamento essentiel qui déjà
sont programmés dans la forme de chromosomes et de fonctions
réalisées avec succès pour réaliser des fonctions et dépasser.
Bientôt, l'être vivant n'est pas la cause de la vie, les êtres et
des espèces, mais, sont toutes, être et espèces, effets de la
vitalité.

UN ÊTRE DANS DEUX.

Tout être à dese former avec deux parties [ deux cellules ] au même
est constitué par deux côtés - le gauche et droit. Ceci si confirme
dans tous les agences, membres, cerveau, veines, glandes. Et autres.

L'ÊTRE N'est pas le CORPS, NI la MATIÈRE, Mais le FONCTIONNEMENT
BIOPHYSIQUE, ESSENTIEL et CRACIOLÓGICO. CONSTITUÉ de POUVOIRS, Et de
VOLONTÉS D'EXISTER, SYNTHÉTISER, REPRODUIRE et S'ÉTERNISER À
travers la TRANSCENDANCE.

Le pouvoir essentiel peut construire à des mécanismes de défense et
de l'attaque, produire des agences, fonctions et hormones pour aider
en le fonctionnement de la vie. Avec ceci si conclut que la matière,
les processus biophysiques et les biochimistes existent par que la vie
les a construits pour sa parfaite fonctionalité. Bientôt l'agent
principal de la vie est le pouvoir essentiel.


Seconde partie.

CRACIONISMO PSICOVITAL.


PSICOBIOCRIACIONISMO.

L'essentielle craciológico n'est pas une théorie des espèces, mais
de la vie.


PSICOBIOLOGIA DE SYNTHÉTISATION.
Évolution à partir de la cellule.
BIOEVOLUÇÃO, Et PSICOBIOEVOLUCÃO.

ÉVOLUTION ESSENTIELLE. VITALOGISMO.

Dans le début seulement existait Dieu et l'espace, dont tout a
commencé. Venait la matière morte à partir de l'espace dense,
venait les astros à partir de la matière, et Dieu a créé la
matière vit, et la matière avec des pouvoirs psychiques essentiels.
Que s'est développé à être vivant avec leurs potentialités et est
ce que structure la nature d'infinis d'être essentiels.

ce qu'évolue n'est pas l'être ou les espèces, mais la vie dele
pouvoir essentiel dans la production de la fonctionalité de la vie,
dans sa reproduction et évolution, et qu'être et les espèces ils se
forment, se structurent et commencent à exister comme le pouvoir
essentiel agissent sur la production de la vie.

Bientôt la vie qui évolue dans tous les leurs processus et
fonctionalités essentielles, organiques, structurels, psychiques,
reproductifs et les transcendentais.

Qu'amène la vie à se traiter et dépassera dans itinéraire à une
perfection et à une éternité toujours avec un meilleures
fonctionalités essentielles.

la vitalogia n'étudie pas l'être vivant et l'évolution je mange des
structures fonctionnelles, mais comme pouvoir et du direcionamento
essentiel.

L'être vivant sont les phénomènes qui arrivent dans lui, et qu'ils
sont dirigés le pouvoir essentiel. la structure physique et chimique
est l'apparence dont est arrivé et arrive dans l'être.


BIENTÔT, l'ÊTRE N'ÉVOLUE PAS, IL VITALIZA. IL N'EST PAS UN ÊTRE
BIOLOGIQUE, MAIS, UN ÊTRE ESSENTIEL.

L'homme non filon du singe, mais du pouvoir essentiel et divin, et des
processus de la vitalité.

N'est pas le moyen externe l'agent du développement et de
l'évolution l'être vivant, et ni est le propre d'être, mais l'agent
du développement est le propre de pouvoir essentiel qui agit sur
l'être pour lequel le même réalise leurs fonctions essentielles et
développe les phases d'évolution. L'être est seulement la structure
où le pouvoir essentiel est inséré et en agissant.


Ainsi, comme l'être est une structure du pouvoir essentiel, l'esprit
aussi est seulement un outil qui travaille pour que la vie avec tous
les pouvoirs maintienne son existence essentielle, fonctionnel et
psychique l'être. Qu'a été créé le pouvoir essentiel pour cette
fonction.

La vie, l'origine et nouvelles espèces et synthétisation cellulaire
et maintenance de la vie, par les potentialités de la vitalité de
l'être vivant, et pouvoir de l'psychique organique font partie du
pouvoir essentiel.

La synthétisation cellulaire est qui maintient la vie, à travers le
fonctionnement des cellules, et est dans les cellules que tout se
trouve, de même la vitalité de l'être, le pouvoir psychique
essentiel et pouvoir psychique organique, où la vie est dirigée, en
tout son fonctionnement et modifications qui se produiront l'être
vivant.

La vie cellulaire est une dynamique processive d'interactions
physiques et chimiques avec production d'énergie et un biochimiste,
avec pouvoirs essentiels et psychiques dans les cellules pour le
direcionamento de la vie et tout son fonctionnement.

Cette dynamique cellulaire est qui détermine tout fonctionnement
biochimiste dans les cellules, organique, alimentaire, reproductif,
génétique, immunologique, et de modifications dans les espèces.

Ainsi, la vie cellulaire est un processus constant qui se produit dans
les cellules, traitant la synthétisation d'énergie, et pouvoir
psychique organique des orgânulos cellulaires, pour le direcionamento
de la vie, et de la vie interne de l'être vivant et visant à de
pouvoir psychique des cellules.

La vie est un processus dynamique, et ce processus se prolongera comme
l'intensité de la dynamique et la synthétisation cellulaire, où
c'est enregistré l'intensité des processus de production d'énergie
chimique, physique, biochimiste, et psychique biologique.


SUR LES PLUS FORTS.
POUVOIR ESSENTIEL et CELLULAIRE.

Les plus forts ils pas toujours survivent pour maintenir les espèces,
ou sont dans plus grand numérote, la nature de la vie est dans
deproduire la vie elle-même conforme à potentialité de l'être.

Et s'ils les plus forts étaient les survivants, ils seraient dans
plus grand nombre, donc les considérés inférieurs, ou moins ils
personnalisés sont dans plus grand nombre d'être et espèces, ils
donc possèdent plus grand potentiel reproductif, et avec plus grande
facilité pour adaptation.

Donc ils, possèdent plus grand pouvoir de reproduction et de
capacités les nouvelles adaptations. Mettre la capacité les
nouvelles adaptations vient du pouvoir essentiel que les cellules ont
développé avec le passage du temps et le potentiel de leurs
capacités essentielles.

De même les chromosomes sexuels font partie de l'enregistrement
cellulaire et du développement créé le propre être vivants à
travers leurs pouvoirs.

La nature et le direcionamento de la vie sont dans demaintenir et se
développer de la vie elle-même. Être et des espèces est une
conséquence du pouvoir et une nature de la vie.



ÉVOLUTION DELE POUVOIR ESSENTIEL et CELLULAIRE.

Ainsi, se constate que toute modification que l'être vivant puisse
passer est régie par lui-même, à travers leurs pouvoirs et
capacités essentielles et cellulaires.

Donc le propre génétique est un pouvoir cellulaire développé par
l'être.

Bientôt les modifications et les évolutions se doivent à des
pouvoirs et à des capacités essentielles et non au monde externe.

L'être possède le pouvoir de se programmer pour des modifications
constantes et saisonnières.

La CONSTANTE.

C'est quand il peut constamment être dans des modifications et
toujours susceptible à des modifications.

Le SAISONNIER.

C'est quand l'être se modifie dans l'hiver ou dans l'été, mange
exemple se peut parler de moutons, d'équins, caprins et d'autres qui
agrandissent leurs par ce pendant l'hiver.

Ou animaux marins qui agrandissent leur graisse pendant l'été.
Avec ceci nous voyons que l'être possède des pouvoirs et des
potentialités innées et créées par elles pour son acte existence.

L'être existe en fonction de pouvoir de sintetizaçao psychique,
biologique, chimique et physique, c'est-à-dire, il n'existe pas pour
évoluer, mais existe pour se maintenir être vivant, avec son
fonctionnement cellulaire et essentiel.

Il cherche à maintenir la vie d'elle même, par volonté psychique et
biologique, à travers l'psychique organique et psychique biologique.

La psychique biologie est l'esprit de la vie, qui dirige, organise et
structure la vie.


THÉORIE DE LA SINTETIZAÇAO BIO ESSENTIELLE.

L'objectif de cette théorie est se baser la cause du processus de la
vie, du fonctionnement cellulaire, des agences, de la reproduction, de
l'évolution et de l'amélioration de la vie, qui se produit à
travers la sintetizaçao cellulaire et les processus biochimistes à
l'intérieur des cellules.

Les espèces à son tour sont produit et conséquence de sintetizaçao
d'énergie dans les cellules, sans dedépendre de moyen externe.

Mais, premier de la condition biochimiste interne et processif dans
lequel se trouve l'être vivant.

Après la condition le même de produire de l'énergie à travers des
aliments et de la respiration, et d'aliments disponibles pour son
alimentation.


C'est-à-dire, ce qui détermine un processus inné et naturel de
production d'espèces est le processus de sintetizaçao cellulaire,
où les espèces à travers des potentialités développées
produisent leur énergie et leur potentialité de synthétiser des
aliments et de l'énergie. Pour dedévelopper la potentialité de
reproduction, la génétique, et le perfectionnement de leurs espèces
pour que l'avenir, qui dépassent les descendants.

La vie est processada dans des processus bio, chimie, physiciens et
dans sintetizaçao d'énergie.

La théorie de la sintetizaçao unifie toutes les théories
biologiques entre elle, comme aussi la production d'énergie, de
fonctionalité d'agences, de transcendance aux descendants par des
potentialités acquises, et avec l'essence elle-même de la vie, qui
est maintenir la vie dans sa nature d'être.

Ainsi, l'être n'évolue pas, il est synthétisé et se perfectionne,
pour la maintenance de la vie, dans leurs processus biophysiques,
biochimistes, et psychique biologiques, qui se produisent toujours
dans l'itinéraire pour perfectionner leur chimie et exploitation
d'aliments et énergie.

Et qui se produit à travers des perfectionnements d'agences et de
modifications dans les orgânulos cellulaires, par le direcionamento
dont de l'psychique organique et psychique biologique, se développe
dans itinéraire au perfectionnement.

Ne se peut pas parler que l'être est produit de conditions externes,
dans le cas dans l'environnement, il est produit de sa condition
essentielle de de se perfectionner à travers sa potentialité
énergétique, et de sa potentialité de la psychique biologie.

L'ÊTRE EST ARRIVÉ à DEÊTRE Ce QUI Est AUJOURD'HUI À cause de SA
HAUTE RECHERCHE DE PERFECTIONNER et AMÉLIORER le FONCTIONNEMENT à
l'INTÉRIEUR des CELLULES, POUR la MAINTENANCE de la VIE.

Tous les êtres vivants sont des synthétisations, c'est-à-dire, sont
dans lui produit de synthèses et processus biophysiques,
biochimistes, et psychique biologiques.

L'espèce est une conséquence de processus cellulaires et de la
recherche d'amélioration fonctionnelle des cellules.

S'il y avait une évolution par sélection naturelle seulement
existeraient plus les forts, tant que les faibles aussi existent et
sont dans plus grand numérote, donc tous les êtres vivants existent
et synthétisent de l'énergie et sont dans elle la synthétisation
cellulaire elle-même.

Ainsi, le pouvoir essentiel ne produit pas être forts ou faibles,
mais produit la vie, et les êtres qui sont insérés dans la vie.

C'est-à-dire, être et des espèces est une conséquence du pouvoir
essentiel dans la production et une évolution de la vie.

Nous voyons que les espèces n'obéissent à une sélection naturelle,
et que les plus forts ce ne sont pas les seuls qui survivent, donc du
contraire les dinossauros ne disparaîtraient pas, tant que des
reptiles moindres ont suggéré.

C'est-à-dire, la nature camoufle et change pour survivre, produisant
être forts et faibles, comme aussi organisme avec des fonctions tu
spécifies pour la sobrevida, étant coordonnée par l'psychique
biologique et psychique essentiel.


Le POUVOIR ESSENTIEL PETIT l'ÊTRE POTENTIALITÉS ESSENTIELLES.


Le CAMOUFLAGE, AGENCES et CELLULES POUR DEDÉVELOPPER MULTIPLES
FONCTIONS SONT POTENCIALIDADES DÉJÀ DÉVELOPPÉE LE POUVOIR
ESSENTIEL, QUI RESTENT EN ATTENDANT la VARIATION de la FONCTION Et
d'une CONDITION FONCTIONNELLE DÉFAVORABLE POUR ENTRER DANS ACTION.
QUE PEUT PRENDRE À DEAPPARAÎTRE NOUVELLES FONCTIONS, NOUVELLES
AGENCES, NOUVEAUX PROCESSUS BIOCHIMISTES et PHYSICIENS et QUE DONNE
des CONDITIONS POUR le BOURGEONNEMENT NOUVEAUX d'DEÊTRE et ESPÈCES.


Le POUVOIR ESSENTIEL et la NATURE PETIT CONDITIONS POUR la VIE Et
PERMANENCE et PERPÉTUATION de la même.

POINTS PRINCIPAUX POUR DESE PRODUIRE la VIE.

1- Toute modification se produit d'à l'intérieur pour dehors,
c'est-à-dire, des cellules pour le corps externe.

2- Toute modification est dirigée par l'psychique essentiel du propre
être vivante.

3- la fonction de la sintetizaçao essentielle est maintenir la vie
dans son complet est plus parfait fonctionnement, produisant
défendues dans des cellules, modifiant agences, etc.


4- Quand être ils plus fort né est une conséquence de la
potentialité essentielle déjà développée, de la situation
génétique, de la reproduction et de la gestation.

5- la nature ne travaille pas au peut-être, tout est dirigée
psychiquement, si quelque chose sort au contraire n'est pas
conséquence de sa production.

6- la cellule par son psychique essentiel cherche au le meilleur
fonctionnement biophysique et le biochimiste.

7- toute modification qui se produit l'être vivant est rapportée
avec la potentialité essentielle et la production cellulaire.

8- la transcendance génétique et principalement dans la
consanguinité amène l'être à développer des modifications rapides
et avec caractéristique marquantes, où des doigts pourront
apparaître dans des espèces, dans le cas dans certaines races de
cachorros, ou disparaître dans autres. Ceci est confirmé au défaut
d'un doigt dans les singes des clous, naturel du Brésil.

9- espèce avec plusieurs types différents et avec reproduction
constante entre des parents proches, fait avec que ces êtres viennent
transcendentalmente à deamputer ou agrandir des parties du corps, ou
développer format varié dans la structure du corps, dans le cas les
singes araignée ou même les plusieurs types de micos existantes au
Brésil.

10- la variation par la consanguinité peut être considérée dans
deux types.

Être avec grande facilité pour la modification par la
consanguinité, dans le cas singes et cachorros, et être avec peu de
facilité pour modification par la consanguinité, le cas être
humain, par lequel les êtres humains ne possèdent pas plusieurs
types différents d'être dans leur espèce.

Commentaire. La condition des chromosomes possède action directe sur
les variations par la consanguinité.
11- la variation par la consanguinité peut prendre les êtres à
produire des descendants plus forts ou plus faibles. Ceci dépend de
la condition des chromosomes.

12- la condition essentielle, chromosomique, la ribossômica,
énergétique et cellulaire produisent la vie, êtres et espèces.

Le MICRON et la MACRO.

Bientôt la nature ne travaille pas en fonction de la macro, mange des
espèces et de l'environnement, mais, dans le micron qui sont des
cellules et leur reproduction en fonction de la vie. Et toujours
dirigé par des pouvoirs essentiels.

Et ce qui détermine la production et l'existence d'être vivant et
toutes leurs modifications est le processus de production cellulaire.
Où la cellule pour sien mieux fonctionnement cherche toujours à un
meilleurs fonctionnements biophysiques et biochimiste.

Ainsi, ce qui a est un processus de production visant à d'être
faibles et forts. Où l'objectif principal de la nature n'est pas une
sélection naturelle.

L'OBJECTIF Est la PRODUCTION de la VIE.

Mais, la vie des cellules et de l'être, par lequel la vie a produit
des mécanismes de modifications. Les espèces et les personnes c'est
une conséquence de la production de la vie par les psychique
biologique dans le direcionamento de la sintetizaçao biophysique et
biochimiste, produisant la vitalité.

Les chromosomes et les lisossomos c'est un exemple de cette
fonctionalité de sintetizaçao d'énergie, donc le direcionamento de
la vie est la principale cause de la vie et des modifications à
nouvelles être.


Des MODIFICATIONS et des AMÉLIORATIONS FONT PARTIE de POTENTIALITÉS
ESSENTIELLES.

Ainsi, nous avons l'amélioration à partir du pouvoir essentiel, les
potentialités et de la cellule, où se produit la modification et le
perfectionnement du fonctionnement cellulaire, que la vie cherche au
le meilleur fonctionnement et les les meilleures formes de réaliser
leurs fonctions.

La vie hautement et totalement est dirigée par l'psychique essentiel,
pour la la meilleure sintetizaçao cellulaire et la réalisation de la
vie..

Ainsi, ce que nous voyons comme modification dans structure et
fonctions dans la formation et origine d'deêtre vivante, en vérité
la grande modification s'est produit et se produit dans les cellules
de l'être vivant.

Ce qu'existe n'est une sélection naturelle où des espèces plus
fortes survivent, ce qui existe est sintetizaçao d'énergie et
processus biophysiques et biochimistes dirigés par pouvoir psychique
essentiel, où se produit l'essence de la vie, et que par une
recherche d'un mieux perfectionnement fonctionnel de ces
agglomérations peut apparaître nouvelles espèces, d'autant plus
fortes, ou plus faibles.

NÉANMOINS la SINTETIZAÇAO CELLULAIRE SUIT CET ORDRE Dans la
PRODUCTION de la VIE.

L'envie de produire la vie, par l'psychique biologique.

La synthétisation processive d'énergie biochimiste.

La recherche du meilleur fonctionnement, où se produit le
perfectionnement cellulaire.

La fonctionalité cellulaire, agences fonctionnelles, la reproduction
cellulaire et la reproduction de personnes.

L'être et leurs descendants, par la reproduction, la génétique, et
l'alimentation.

L'immunité pour le combat et la protection des cellules, agences,
êtres et permanence de la vie.

La vie est la dynamique cellulaire qui se donne par sintetizaçao,
c'est-à-dire, la cellule a par objectif la fonctionalité biochimiste
et physique, laquelle maintient la vie.

La nature cellulaire de l'être vivant est synthétiser de l'énergie
et des composantes chimiques.

Il y a une recherche et un direcionamento toujours dans itinéraire du
meilleur fonctionnement cellulaire, et ce direcionamento se produit
par l'psychique biologique.


Évoluer est une conséquence de la potentialité de la volonté et un
perfectionnement des fonctions cellulaires.

Pour avoir la sintetizaçao d'énergie est précise la fonctionalité
des agences essentielles, qui vont transporter et synthétiseront de
l'énergie jusqu'aux cellules. L'être vivant est une conséquence de
sintetizaçao cellulaire.

Et les espèces apparaissent de cette conséquence de la potentialité
et volonté psychique essentielle et de la sintetizaçao d'énergie,
c'est-à-dire, la vie est dirigée pour son parfait direcionamento
micron fonctionnel, et pour que ne se produisent pas des modifications
à partir d'une sélection naturelle.


AINSI NOUS AVONS. POUVOIR, POTENTIALITÉS, VOLONTÉS, FACULTÉS Et
SYNTHÉTISATION.

1- le POUVOIR Est INNÉ Et APPARAÎT À travers le CRÉATEUR.
2- LES POTENTIALITÉS SONT DESENVOLVIDAS PAR L'ÊTRE.
AS VOLONTÉS Est le DIRECIONAMENTO et le FONCTIONNEMENT QUE l'ÊTRE
CHOISIT POUR SE MAINTENIR ÊTRE VIVANT.
4-AS FACULTÉS SAIN POTENCIALIDADE QUE l'ÊTRE SE DÉVELOPPE POUR le
FONCTIONNEMENT de la VIE, Et QUE PEUT ÊTRE UTILISÉE DANS QUELCONQUE
CONDITION OU MOMENT QUE le MÊME PUISSE AVOIR BESOIN.
5-A SYNTHÉTISATION et PROCESSUS BIOCHIMISTES et PHYSICIENS AUSSI EST
AGENTES Dans la FORMATION et DÉVELOPPEMENT de l'ÊTRE.

L'ESSENCE de la VIE N'est pas FORMER des ESPÈCES, MAIS PRODUIRE Et
MAINTENIR la VIE elle-même.

Les cellules n'évoluent pas par sélection naturelle, mais toujours
sont dans modification pour sien mieux fonctionnement, du contraire ne
développerait pas de pouvoirs psychique essentiel, immunologiques, et
reproductifs.

C'est-à-dire, l'objectif du fonctionnement cellulaire est produire
être tant forts, que faible indépendant de l'environnement externe,
néanmoins l'essence de la vie est produire la vie elle-même et ne
pas être et des espèces, êtres et espèces est en vérité la
structure où est logé et insérée la vie. L'être vivant, et
produire à micron vie - la vie cellulaire.

La nature essentielle n'est pas tournée pour une évolution. Et la
reproduction de le même espèce se produit des milliers de fois, et
les êtres considérés plus
ils faibles possèdent davantage des personnes dans la nature dont
considérés plus forts.
L'essence de la vie n'est pas dans la concurrence, la mutation, la
sélection naturelle, ou dans une évolution, mais sintetizaçao
d'énergie cellulaire, amélioration fonctionnelle des agences,
immunité, défense, et reproduction dirigées par l'psychique
organique.

Où les cellules cherchent toujours au perfectionnement pour
concrétisation et maintenance de la vie cellulaire, où crée
mécanisme dans itinéraire la vie, mange reproduction, alimentation,
canalisation d'aliments, production d'énergie et synthétisation
d'oxygène, élimination de composés maléfiques au fonctionnement
cellulaire. Et autres fonctions.
Ainsi, la nature essentielle a comme objectif et conséquence, suivant
une chronologie, comme.

Synthétiser de l'énergie et produire des fonctions biophysiques et
des biochimistes, et psychique biologique.
Commentaire. L'oxygène absorbé par la respiration est le principal
agent de décès de cellules, le mal fonctionnement cellulaire avec
conséquence en prenant au vieillissement et le décès.
Amélioration et perfectionnement de cette synthétisation.

Reproduction cellulaire, réception composés et d'aliments,
d'élimination de composantes non profitées par l'organisme.

Fonctionalité des agences.

5- Production génétique, reproduction de l'être vivant, et
production de défenses biophysiques, biologiques, biochimistes, et
immunologiques.

6 - Agences de reproduction dans la production de personnes.
7 - se maintenir assez pour produire l'ils espèce vivent avec
capacité pour reproduction suffisante jusqu'à l'être trouver dans
sécurité existencial, avant mourir. C'est-à-dire, si reproduit
avant mourir.

Ceci aussi arrive avec les cellules.

Commentaire. La diminution de production d'énergie par les cellules
fait avec que les mêmes diminuent toutes leurs fonctions
essentielles, reproductives, hormonaux, fonctionnaires, etc.
En faisant avec que les mêmes diminuent leur capacité reproductive
et transcendental, c'est-à-dire, d'deagrandir son espèce et sa
conséquente amélioration fonctionnelle et reproduction nouvelles
d'deêtre.

8- des Espèces faibles et fortes dans abundancia, et toutes avec
capacité d'être végétarienne, pour que ne se nourrissent pas
d'autre être vivant.



SUR l'ORIGINE de la VIE et l'ACTION du POUVOIR DIVIN.

L'origine de la vie est rapportée avec le pouvoir divin, donc la
matière n'a pas de pouvoirs et il ne serait pas possible de créer
être, avec esprit, pouvoirs inconscients, et créer un mécanisme
aussi complexe que nous avons en la structure, le fonctionnement, la
dynamique, la protection, la maintenance et le transporteur de la vie.
Et seul un créateur aurait de la patience suffisante pour arquitetar
la vie et tout son fonctionnement, passant par des phases d'évolution
et de perfectionnement, même la vie en étant créée à l'intérieur
de la mer, et en étant créé d'd'être avec des fonctions botaniques
et animales.

DONC l'ÊTRE VIVANT NOUS AVONS, la VIE, le POUVOIR ESSENTIEL,
l'ESPRIT, l'ÂME, Et la VOLONTÉ de DIEU, SANS DECONSIDÉRER TOUT
FONCTIONNEMENT VIVANT et PSYCHIQUE QUI CONSTITUE l'ÊTRE ESSENTIEL.

La matière ne créerait pas la vie, l'organisme essentiel avec des
canaux et les veines, cellules et orgânulos cellulaires avec des
fonctions essentielles, qui sont tout dirigé et arquitetado avec des
fonctions dans profit de la vie, comme ne créerait aussi pas
l'esprit, l'psychique biologique, et l'âme.

Il se voit que la vie est un processus lent de construction, que n'a
pas été fait un seuls jours, néanmoins de l'habileté qui a été
développé, seul peut avoir été par un architecte supérieur.
Dieu est présent dans tout, depuis la construction de l'psychique
essentiel, de l'esprit, l'âme, les cellules comme aussi la
construction de la matière pour laquelle la même se place et se
modifie dans la condition conjointement avec de l'psychique essentiel
et de deêtre dans des conditions de traiter la vie.

La vie possède volonté propre, et cette volonté laquelle donne à
l'être vivant la capacité de dese personnaliser, et si sommet se
perfectionne dans itinéraire la perfection existencial et le
fonctionnaire.
Ne construirait peut-être pas un complexe système de réseaux pour
la conduction de sang, un aliment, un oxygène, et une
synthétisation.

Bientôt la vie n'est pas oeuvre de peut-être, et ni est mecanicista.


La NATURE de la VIE EXIGE PAR VOLONTÉ PROPRE CONDITIONS NOUVELLES de
VIE.


Le premier point est que l'espèce possède la capacité de dese
personnaliser, comme sa volonté psychique biologique et sa
sintetizaçao cellulaire.
La potentialité, la capacité, la volonté de la vie est qui fait
l'être vivant changer, et cette capacité qui est une qualité et une
faculté de l'être essentiel, c'est-à-dire, les êtres possèdent la
capacité de l'être essentiel se personnaliser et maintiendront la
vie.

C'est l'intelligence de la vie dans la forme de volonté et de
capacité que nous trouvons dans les cellules et sa capacité de
sintetizaçao d'énergie et processus physique et chimique,
c'est-à-dire, mange exemple, une race ne tendra pas à se perpétuer
si n'y a pas un croisement excepté de la parentèle.


La NATURE ESSENTIELLE EXIGE le DÉVELOPPEMENT Par le CROISEMENT
ETHNIQUE


C'est-à-dire, la nature poe un limite dans la procréation et se
développe mieux quand mélange avec autres races, quand se produit le
croisement. Cette exigence est rapportée avec la synthétisation
cellulaire et les échanges de chromosomes.

C'est-à-dire, la nature possède des limites, et elle ne se produit
pas à peut-être, la nature se retourne à partir de leurs
potentialités et limites, et toute modification est interne et
fonctionnel, en partie externe reste l'apparence physique et
structurelle.
Néanmoins, tout qui se produit dans la vie interne de l'être
essentiel n'apparaît pas de peut-être, ou de facteurs
environnementaux. Mais, tout qui se produit est à partir de
potentialités déjà développées pour la fonctionalité essentielle
de l'être vivant, et ces modifications sont internes, dans la forme
et la potentialité de synthétiser de l'énergie, des aliments,
oxygène, et amélioration dans les orgânulos cellulaires, ainsi, la
nature accompagne une cronograma déjà établie, et se dirige par
lui, ensuite rien ne se produit pas à peut-être.



Troisième partie.
VITALOGISMO.

L'apparence externe est produit d'une grande modification qui s'est
produit à l'intérieur de l'être vivant, depuis sa fonctionalité,
production d'énergie, dont d'hormones, de metabolizações,
d'agences, d'esprit, etc. Bientôt, l'être n'évolue pas, l'être est
seulement la structure externe arrive le pouvoir essentiel et les
fonctions essentielles et cellulaires. Bientôt, ce qui évolue est la
vitalité, et être et des espèces est seulement la forme externe
dont arrive et est arrivé avec l'univers essentiel et des pouvoirs
essentiels.

Toute forme de vie est établie par une bio-ingénierie, une
biophysique, un biochimiste, et a transporté et sintetizaçao
d'énergie.
Bientôt, la matière ou la peut-être d'une simple évolution
construíria toute cette structure fonctionnelle, qui est la vie, et
toute modification ne se produit pas dans les microns d'orgânulos
cellulaires et leurs fonctions pour ensuite se produisent en partie
externe.

Un être vivant à dechanger de forme il change première toute sa
synthétisation et structure fonctionnelle cellulaire. Bientôt, rien
ne se produit pas à peut-être, tout se produit comme l'ingénierie
du Créateur et du pouvoir essentiel.



La VOLONTÉ de la VIE.

Le point à être traité est la volonté de la vie, c'est-à-dire, la
vie possède volonté propre dans son direcionamento de son
fonctionnement essentiel, est une intelligence.
Et cette volonté propre qui dirige l'être vivant pour maintenir la
vie, se personnaliser, évoluer, et transmettre leurs
caractéristiques génétiques à leurs descendants, comme aussi le
direcionamento des fonctions des orgânulos cellulaires.
La volonté de la vie est exprimée non seule dans la capacité de
dese personnaliser, comme aussi la capacité et la potentialité de
l'être vivant modifier la commande interne et pour deperfectionner un
meilleures transmissions aux descendants.

Ou capacité pour dese maintenir être vivant avec la reproduction, et
volonté psicobiológica. Indépendant de conditions externes, de
l'environnement.
Que l'être possède comme partie de sa nature la capacité de
modification, et change même l'environnement en ne changeant pas,
donc changer fait partie de sa nature, commandée par la psicovida et
la capacité essentielle de la cellule.

La vie, la reproduction, les personnes, les espèces sont conséquence
de la capacité innée de l'être vivant de changer, indépendant de
l'environnement.
Il cherche à se maintenir être vivant, avec volonté psicovital,
synthétisation cellulaire, psiquismo essentielle, et non
matérialisation de la vie. Comme aussi la synthétisation
biophysique, le biochimiste et l'évolution de la matière.


La VIE À partir de l'INGÉNIERIE et l'OEUVRE du CRÉATEUR.

Ne serait pas possible la matière de créer à peut-être, une oeuvre
d'ingénierie aussi complexe que la vie, les canaux qui forment une
structure physique pour prendre des aliments et retourner composantes
veineuses.
La nature de la vie est outre la nature elle-même et ne fait pas
partie de peut-être, et la matière ne serait pas capable de se
programmer jusqu'à dearriver à constituer la vie. Donc c'est une
oeuvre très parfaite pour peut-être l'arriver où arrive.

Volonté psychique biologique est qui dirige la vie, en tout son
fonctionnement, et la matière, la nature ou la peut-être non
construíria un appareil qui va au-delà de la nature structurelle et
matérielle elle-même. Donc la matière ne possède pas volonté et
ne pense pas.
Acte direcionamento - tout se produit avec un hauts itinéraires, de
même quelque evoluçao, que ou modification qui vienne à se
produire, l'organisme va si en modifier et si acte en personnalisant
les modifications, changeant son ingénierie et sintetizaçao
biocelular.

Évolution programmée - toute modification est lente, et obéit une
PROGRAMMATION PRÉCÉDENTE de la volonté elle-même et à une
structure fonctionnelle l'être vivant, dans lequel concerne le
biochimiste et la biophysique.

L'esprit de l'être vivant, et l'esprit essentiel, du fonctionnement
de la vie, donc de la matière crue ne serait pas possible de se
créer, si n'y avait pas quelque pouvoir ci-dessus naturel.
Évolution et structure chimique - nous voyons que la chimie qui
constitue la vie est différent et précis alimentaire et
synthétisera de l'énergie, ensuite la matière par elle même ne
serait pas possible de promouvoir tamanha modification pour la
constitution de la chimie essentielle.

Vitalité - la vitalité est un pouvoir outre la nature, donc comme
nous avons vu est une ingénierie programmée pour fonctionner, et ne
se produit pas à peut-être, et va au-delà de la nature de la
matière et de l'esprit lui-même, ainsi, c'est une création
programmée avec le temps, qui seulement peut être d'un être
supérieur pouvoir et d'une volonté - Dieu.


8-A nature ne travaille en fonction de deproduire des espèces
nouvelles et plus résistants, mais, travaille en fonction de
desynthétiser de l'énergie cellulaire, ou meilleure, la nature
essentielle, les espèces, sont produit et une conséquence de
processus cellulaires et de synthétisation d'énergie, où se produit
des processus biophysiques et des biochimistes. Régi par une
bio-ingénierie supérieure.
9- les espèces ne se produisent à peut-être ou par à sélection
naturelle, par un direcionamento dans l'amélioration fonctionnelle
des cellules, et qu'à partir de là commence à apparaître formes
variées de vie, néanmoins l'essence de nouvelles espèces est dans
la bio-ingénierie et dans le direcionamento de la vie, c'est-à-dire,
l'être vivant et sa structure externe c'est une conséquence de la
vie interne de l'être vivant et leurs potentialités innées, et non
d'environnement externe, ou de sélection naturelle, où ils les plus
forts survivent.

10A nature de la vie premier est tournée pour le système de
fonctionnement cellulaire, de synthétisation d'énergie, et de
mécanismes de dese maintenir être vivant, pour ensuite la
reproduction et la maintenance d'espèce.

Pour que l'être vivant possède tout un complexe d'organismes
cellulaires et organique, qui a pour tâche maintenir des cellules et
de l'organisme biophysique, du biochimiste et psychique biologique,
pour ensuite les organismes reproductif, génétiques et sa
fonctionalité, pour demaintenir la permanence de la vie.
Ainsi l'être vivant se traite en fonction de dese maintenir de être
vivant, et toute modification interne et externe est partie de
potentialités acquises et développées l'être vivant, qui se
produit dans la structure fonctionnelle et interne de l'être vivant.




Les MODIFICATIONS SE PRODUISENT d'À L'INTÉRIEUR POUR DEHORS, Et NON
PAR SÉLECTION NATURELLE.

L'être est une conséquence tout de ce processus qui se produit
précédent à lui et à l'intérieur de lui.

Les espèces c'est lui finis étape de cet escalier, c'est-à-dire,
c'est une conséquence de tous ces processus.

Ou meilleur, l'être vivant et l'espèce sont seulement la structure
externe dont arrive et est arrivé dans la fonctionalité essentielle
cellulaire et la production de la vie.

Être considérés ils plus faibles possèdent leurs agences
reproductives avec plus grande capacité fonctionnelle, donnant
origine plus la plus grande nombre de descendants.

C'est-à-dire, les espèces ne se produisent pas en fonction d'une
sélection naturelle, mais, en fonction de capacités développées et
de sintetizaçao cellulaire biophysique, de biochimiste, et de
potentialité psychique biologique.
Bientôt, les espèces c'est une conséquence de ce qui se produit à
l'intérieur de pra est et pas au contraire.

Si quelque espèce souffre quelconque modification, cette modification
sera coordonnée et causée par des processus des biochimistes et
biophysiques, psychique biologiques et de la synthétisation
d'énergie par les orgânulos cellulaires.

CAPACITÉ PSYCHIQUE ESSENTIELLE.

L'être vivant possède la capacité psychique biologique d'assimiler
la nécessité que son corps et cellules ont besoin pour son
fonctionnement, changeant potentialités et fonctionalité interne,
donc que les animaux du climat froid développent des défenses contre
le froid, mange graisse, couches, peau, et autres. Néanmoins, est est
une capacité interne et non externe.

S'il prévalait la sélection naturelle et son influence, infinies et
variées des espèces ils n'habiteraient pas le même environnement,
ensuite, la modification est régie par des potentialités interne, et
qui vont dans itinéraire à la perfection.

Avec un pouvoir supérieur dans l'ingénierie de la vie, comme dans la
production de l'être humain, reconnaît le créateur, où la
création reconnaît le créateur.
Il est important de rejaillir que la modification pourra prendre à
autres espèces, à indépendant de l'environnement ou à sélection
naturelle.

Les cellules avec leur acte direcionamento toujours sont dans la
recherche d'une amélioration fonctionnelle et en perfectionner leur
système de sintetizaçao d'énergie.

C'est-à-dire, les modifications externes sont apparence et
conséquence de ce qui arrive à l'intérieur des cellules et avec
l'acte direcionamento essentiel, ensuite la nature essentielle se
trouvent dans sintetizaçao cellulaire acte dirigé par des
potentialités acquises et développées précédemment.

Et l'objectif de la vie est maintenir le fonctionnement de la vie
elle-même, à travers les cellules, la reproduction, la génétique,
l'alimentation, etc. C'est-à-dire, sa parfaite fonctionalité, et les
modifications elles lesquelles tournent à se produire c'est une
conséquence de cette recherche pour la parfaite fonctionalité.


SUR la ILS MATIÈRE VIVENT et l'INGÉNIERIE ESSENTIELLE.

La matière vivante qui constitue la structure fonctionnelle de
l'être vivant, n'est pas le même matière crue, donc la matière
crue n'a pas besoin d'aliments, d'énergie, d'oxygène, d'eau, de
dynamique, de fonctions biologiques, psychiques, physiques, chimiques
et de transporteur de nouveaux aliments et d'énergie.
Bientôt, la matière essentielle, n'est pas la même de la crue, sans
deconsidérer que l'essentiel est en développant des fonctions tu
spécifies, et qui accompagnent un acte direcionamento.

Ainsi, si conclut que la vie n'est pas rapportée la matérialité et
à peut-être, ou à l'environnement, mais, est rapporté à une
conception fonctionnel, essentiel, psychique biologique, énergétique
essentielle, biophysique, à un biochimiste, à une transcendental par
la reproduction.

Et qui dépasse les descendants, et processif, mental, et criacionista
qui est l'ingénierie de la vie.

Bientôt la vie, est une ingénierie lente dans sa conclusion, mais
extrapole la nature elle-même, donc nous voyons que la matière
essentielle elle-même a besoin alimentaire.

CONCLUÍ-SE QUE SEULEMENT UN POUVOIR SUPÉRIEUR SERAIT POSSIBLE DE
CETTE CRÉATION.

Une simple évolution construíria la matière ne vit pas, avec des
pouvoirs de reproduction, dépasser les descendants, nécessités
essentiels d'aliments, pouvoirs de desynthétiser et transformer de
l'énergie, de la nécessité de derespirer, de l'acte reproduction
comme les cellules se reproduisent, pouvoirs mentaux, et psychique
biologique.

Bientôt la matière vivante, est une preuve que la vie n'apparaît
pas d'un seuls moments, mais, est un processus lent de construction et
une amélioration dirigée et structurée avec des pouvoirs lesquels
extrapole la nature elle-même.
C'est-à-dire, l'essence essentielle, transcendental et fonctionnaire
de la matière vivante avec leurs potentialités qui font avec que
nous voyons le pouvoir dans la concrétisation de la matière vivent,
et de la complexité elle-même de la vie.
Postado por ancelmo às 05:55 0 comentários

Quatrième partie

QUE l'INGÉNIERIE et l'OEUVRE SAINE UMA SEULEMENT Ce d'un POUVOIR
SUPÉRIEUR de CRÉATION, de VOLONTÉ DE CONSTRUIRE et DÉPASSER à
TOUS, Et SEUL le CRÉATEUR SERAIT POSSIBLE de cette CONSTRUCTION.

La matière vivante, va au-delà de une evoluçao par sélection
naturelle ou peut-être dans la formation de l'être vivant, donc dans
la matière vivante, nous trouvons des pouvoirs et potentialités,
fonctions et nécessités qui vont dans itinéraire à une création
programmée.

Où la matière cellulaire se multiplie, les fonctions essentielles
sont nécessaires à production de la vie. C'est-à-dire, par la
matérialité essentielle nous voyons que la vie n'est pas faite à
peut-être ou d'une évolution d'deêtre.

Mais, c'est une conception, une ingénierie, une oeuvre dans sa
construction et une maintenance, et une perpétuation de la même.

Bientôt, la vie dans son essence d'être est outre la nature, et va
de trouve à un pouvoir supérieur pour projeter et construire à
tamanha oeuvre, que c'est le pouvoir du créateur.

Ainsi, la vie est une ingénierie programmée.
Une oeuvre en cours, une Maintenance, une Transcendance, Et une
perpétuation.
Avec des pouvoirs moulés et structurés dans essence et nature de ils
matière vivent.
L'esprit, l'psychique essentiel qui fonctionne à l'intérieur de la
matière vivante est autre magicienne. Qui construirait à tamanha
capacité et potentialité à l'intérieur d'une matière crue et d'un
défunt, ensuite la matière vivante sort de la matérialité et va de
rencontre au créateur.


AINSI, Y A CINQ POINTS PRINCIPAUX EN ÉTANT PROUVÉ DANS CE TEXTE -


PREMIER c'Est le POUVOIR SUPÉRIEUR Dans la CRÉATION de la MATIÈRE
VIVENT. Qu'extrapole quelconque forme de preuve par l'expérience,
donc seulement un pouvoir supérieur serait capable de produire une
matière vivante, qui si acte reproduit avec le mêmes fonctions,
comme est le cas des cellules, et une matière qui possède des sens,
et une intelligence, se nourrit et dépense énergie, et a besoin
d'oxygène pour se maintenir vit.
L'OBJECTIF de la VIE Est RÉALISER LEURS FONCTIONS DANS SA TOTALITÉ,
évoluer est une conséquence de ces fonctions essentielles,
raisonnables et psychiques.

Le D'AUTRE POINT Est l'INGÉNIERIE ESSENTIELLE, de canaux pour
deprendre des aliments liquidez et retourner les déjà traitements,
je mange excédent pas plus profitables.

Et D'AUTRE Est la SINTETIZAÇAO CELLULAIRE, dans la production de
composantes biochimistes, biophysiques, et psychique biologiques.

5- le D'AUTRE Est l'INTELLIGENCE ESSENTIELLE qui va au-delà de la
nature, qui est la reproduction, la génétique, l'immunité, et les
modifications dans la capacité de detraiter la vie, produisant une
évolution d'à l'intérieur pour dehors.
PREMIÈRE PREUVE MATHÉMATIQUE et SCIENTIFIQUE d'UN POUVOIR SUPÉRIEUR
Dans la CRÉATION de la VIE et du BIEN.


Ainsi, se prouve scientifiquement le pouvoir supérieur de la
création, à travers laquelle a été vu ci-dessus, et de la preuve
que l'évolution existe comme cause d'une conception déjà esquissée
dans l'éternelle création essentielle, à travers potentialité
psychique biologique pour adaptations existante dans la constitution
de l'être vivant. Où rien ne se produit pas à peut-être ou dans
une sélection naturelle.


1 Origine de la matière 2 Formation de la cosmo 3 Conditions
astronomiques 4 Production de la matière vit 5 Origine de la vie 6
Ingénierie de conduction d'aliments, oxygène, énergie. 7
Synthétisation cellulaire 8 Production d'énergie essentielle 9
Pouvoir psychique biologique coordinateur de la vie 10 Sintetizaçao
biophysique et du biochimiste 11 Pouvoir de reproduction, de
génétique et d'immunité 12 Production d'orgânulos et de division
cellulaire avec le même fonction 13 la vie fuit de peut-être et va
de rencontre au pouvoir de la création 14 Potencia de vit d'acte se
traiter et traitera de l'énergie pour la maintenance de son
fonctionnement 15 - sens, émotions, et a menti =
= pouvoir sur naturel, pouvoir de la création, de la magicienne de la
création, de la volonté et de l'ingénierie qui va au-delà de
peut-être et d'une sélection naturelle, ensuite, seulement dans eux
reste le CRÉATEUR.


Ainsi, se voit que la nature obéit pouvoirs et à potentialités
déjà existantes et déjà établies par une ingénierie
CRACIONÍSTA.

Et que la sintetizaçao d'énergie par les cellules est lesquelles
promeut la vie dans les êtres, depuis les processus organiques des
cellules, sa division, reproduction de ribossomos pour detraiter de
l'énergie, reproduction du propre être vivante et perfectionnement
d'agences reproductrices, création de mécanisme de défense par
immunité, capacité de modification de l'espèce d'à l'intérieur
pour dehors acte dirigé par l'psychique biologique, et non de
l'environnement l'être, ou d'une sélection naturelle ou peut-être.

SECONDE PREUVE MATHÉMATIQUE et SCIENTIFIQUE Dans la CRÉATION de la
VIE et du BONHEUR UN DEPOUVOIR SUPÉRIEUR.


La MATIÈRE VIVANTE DIFFÈRE de la MATIÈRE MORTE.

La matière vivante que acte se traite, qui précise d'énergie pour
que développe leurs fonctions et que si acte se reproduit comme les
cellules, qui créent des mécanismes de reproduction et de la
synthétisation d'aliments et d'énergie, qui sent et pense, qui
accompagnent une ingénierie pré-determinada, que au défaut
d'énergie perd leurs fonctions et meurt.

Que possède une potentialité et un temps de vie pour développer
leurs fonctions. Bientôt, la matière vivante ne possède pas de la
cause d'origine et ni de fonction, et n'est pas apparu à peut-être
ou à de sélection naturelle.
C'est costume qui existe et que par leurs fonctions dans la cosmo nous
voyons qui va au-delà de le monde de la matière crue.

Bientôt nous allons itinéraire à un pouvoir supérieur au monde de
la matière crue, un monde de création et une essence d'deêtre. Que
c'est un monde tourné pour l'essence de la vie, de l'être vivant, de
l'homme, du bien, où la création qui est l'homme reconnaît le
créateur.


POINTS PRINCIPAUX.

1-Auto processus de la matière vit. 2-Auto reproduction de la
matière vit. 3-Necessidade d'énergie et aliments pour dese maintenir
être vivant.
4-Constitui chimique différente de la matière crue.
Et cette volonté propre qui dirige l'être vivant pour maintenir la
vie, se personnaliser, évoluer, et transmettre leurs
caractéristiques génétiques à leurs descendants, comme aussi le
direcionamento des fonctions des orgânulos cellulaires.
La volonté de la vie est exprimée non seule dans la capacité de
dese personnaliser, comme aussi la capacité et la potentialité de
l'être vivant modifier la commande interne et pour deperfectionner un
meilleures transmissions aux descendants.

Ou capacité pour dese maintenir être vivant avec la reproduction, et
volonté psicobiológica. Indépendant de conditions externes, de
l'environnement.
Que l'être possède comme partie de sa nature la capacité de
modification, et change même l'environnement en ne changeant pas,
donc changer fait partie de sa nature, commandée par la psicovida et
la capacité essentielle de la cellule.

La vie, la reproduction, les personnes, les espèces sont conséquence
de la capacité innée de l'être vivant de changer, indépendant de
l'environnement.
Il cherche à se maintenir être vivant, avec volonté psicovital,
synthétisation cellulaire, psiquismo essentielle, et non
matérialisation de la vie. Comme aussi la synthétisation
biophysique, le biochimiste et l'évolution de la matière.


La VIE À partir de l'INGÉNIERIE et l'OEUVRE du CRÉATEUR.

Ne serait pas possible la matière de créer à peut-être, une oeuvre
d'ingénierie aussi complexe que la vie, les canaux qui forment une
structure physique pour prendre des aliments et retourner composantes
veineuses.
La nature de la vie est outre la nature elle-même et ne fait pas
partie de peut-être, et la matière ne serait pas capable de se
programmer jusqu'à dearriver à constituer la vie. Donc c'est une
oeuvre très parfaite pour peut-être l'arriver où arrive.

Volonté psychique biologique est qui dirige la vie, en tout son
fonctionnement, et la matière, la nature ou la peut-être non
construíria un appareil qui va au-delà de la nature structurelle et
matérielle elle-même. Donc la matière ne possède pas volonté et
ne pense pas.
Acte direcionamento - tout se produit avec un hauts itinéraires, de
même quelque evoluçao, que ou modification qui vienne à se
produire, l'organisme va si en modifier et si acte en personnalisant
les modifications, changeant son ingénierie et sintetizaçao
biocelular.

Évolution programmée - toute modification est lente, et obéit une
PROGRAMMATION PRÉCÉDENTE de la volonté elle-même et à une
structure fonctionnelle l'être vivant, dans lequel concerne le
biochimiste et la biophysique.

L'esprit de l'être vivant, et l'esprit essentiel, du fonctionnement
de la vie, donc de la matière crue ne serait pas possible de se
créer, si n'y avait pas quelque pouvoir ci-dessus naturel.
Évolution et structure chimique - nous voyons que la chimie qui
constitue la vie est différent et précis alimentaire et
synthétisera de l'énergie, ensuite la matière par elle même ne
serait pas possible de promouvoir tamanha modification pour la
constitution de la chimie essentielle.

Vitalité - la vitalité est un pouvoir outre la nature, donc comme
nous avons vu est une ingénierie programmée pour fonctionner, et ne
se produit pas à peut-être, et va au-delà de la nature de la
matière et de l'esprit lui-même, ainsi, c'est une création
programmée avec le temps, qui seulement peut être d'un être
supérieur pouvoir et d'une volonté - Dieu.


8-A nature ne travaille en fonction de deproduire des espèces
nouvelles et plus résistants, mais, travaille en fonction de
desynthétiser de l'énergie cellulaire, ou meilleure, la nature
essentielle, les espèces, sont produit et une conséquence de
processus cellulaires et de synthétisation d'énergie, où se produit
des processus biophysiques et des biochimistes. Régi par une
bio-ingénierie supérieure.
9- les espèces ne se produisent à peut-être ou par à sélection
naturelle, par un direcionamento dans l'amélioration fonctionnelle
des cellules, et qu'à partir de là commence à apparaître formes
variées de vie, néanmoins l'essence de nouvelles espèces est dans
la bio-ingénierie et dans le direcionamento de la vie, c'est-à-dire,
l'être vivant et sa structure externe c'est une conséquence de la
vie interne de l'être vivant et leurs potentialités innées, et non
d'environnement externe, ou de sélection naturelle, où ils les plus
forts survivent.

10A nature de la vie premier est tournée pour le système de
fonctionnement cellulaire, de synthétisation d'énergie, et de
mécanismes de dese maintenir être vivant, pour ensuite la
reproduction et la maintenance d'espèce.

Pour que l'être vivant possède tout un complexe d'organismes
cellulaires et organique, qui a pour tâche maintenir des cellules et
de l'organisme biophysique, du biochimiste et psychique biologique,
pour ensuite les organismes reproductif, génétiques et sa
fonctionalité, pour demaintenir la permanence de la vie.
Ainsi l'être vivant se traite en fonction de dese maintenir de être
vivant, et toute modification interne et externe est partie de
potentialités acquises et développées l'être vivant, qui se
produit dans la structure fonctionnelle et interne de l'être vivant.




Les MODIFICATIONS SE PRODUISENT d'À L'INTÉRIEUR POUR DEHORS, Et NON
PAR SÉLECTION NATURELLE.

L'être est une conséquence tout de ce processus qui se produit
précédent à lui et à l'intérieur de lui.

Les espèces c'est lui finis étape de cet escalier, c'est-à-dire,
c'est une conséquence de tous ces processus.

Ou meilleur, l'être vivant et l'espèce sont seulement la structure
externe dont arrive et est arrivé dans la fonctionalité essentielle
cellulaire et la production de la vie.

Être considérés ils plus faibles possèdent leurs agences
reproductives avec plus grande capacité fonctionnelle, donnant
origine plus la plus grande nombre de descendants.

C'est-à-dire, les espèces ne se produisent pas en fonction d'une
sélection naturelle, mais, en fonction de capacités développées et
de sintetizaçao cellulaire biophysique, de biochimiste, et de
potentialité psychique biologique.
Bientôt, les espèces c'est une conséquence de ce qui se produit à
l'intérieur de pra est et pas au contraire.

Si quelque espèce souffre quelconque modification, cette modification
sera coordonnée et causée par des processus des biochimistes et
biophysiques, psychique biologiques et de la synthétisation
d'énergie par les orgânulos cellulaires.

CAPACITÉ PSYCHIQUE ESSENTIELLE.

L'être vivant possède la capacité psychique biologique d'assimiler
la nécessité que son corps et cellules ont besoin pour son
fonctionnement, changeant potentialités et fonctionalité interne,
donc que les animaux du climat froid développent des défenses contre
le froid, mange graisse, couches, peau, et autres. Néanmoins, est est
une capacité interne et non externe.

S'il prévalait la sélection naturelle et son influence, infinies et
variées des espèces ils n'habiteraient pas le même environnement,
ensuite, la modification est régie par des potentialités interne, et
qui vont dans itinéraire à la perfection.

Avec un pouvoir supérieur dans l'ingénierie de la vie, comme dans la
production de l'être humain, reconnaît le créateur, où la
création reconnaît le créateur.
Il est important de rejaillir que la modification pourra prendre à
autres espèces, à indépendant de l'environnement ou à sélection
naturelle.

Les cellules avec leur acte direcionamento toujours sont dans la
recherche d'une amélioration fonctionnelle et en perfectionner leur
système de sintetizaçao d'énergie.

C'est-à-dire, les modifications externes sont apparence et
conséquence de ce qui arrive à l'intérieur des cellules et avec
l'acte direcionamento essentiel, ensuite la nature essentielle se
trouvent dans sintetizaçao cellulaire acte dirigé par des
potentialités acquises et développées précédemment.

Et l'objectif de la vie est maintenir le fonctionnement de la vie
elle-même, à travers les cellules, la reproduction, la génétique,
l'alimentation, etc. C'est-à-dire, sa parfaite fonctionalité, et les
modifications elles lesquelles tournent à se produire c'est une
conséquence de cette recherche pour la parfaite fonctionalité.


SUR la ILS MATIÈRE VIVENT et l'INGÉNIERIE ESSENTIELLE.

La matière vivante qui constitue la structure fonctionnelle de
l'être vivant, n'est pas le même matière crue, donc la matière
crue n'a pas besoin d'aliments, d'énergie, d'oxygène, d'eau, de
dynamique, de fonctions biologiques, psychiques, physiques, chimiques
et de transporteur de nouveaux aliments et d'énergie.
Bientôt, la matière essentielle, n'est pas la même de la crue, sans
deconsidérer que l'essentiel est en développant des fonctions tu
spécifies, et qui accompagnent un acte direcionamento.

Ainsi, si conclut que la vie n'est pas rapportée la matérialité et
à peut-être, ou à l'environnement, mais, est rapporté à une
conception fonctionnel, essentiel, psychique biologique, énergétique
essentielle, biophysique, à un biochimiste, à une transcendental par
la reproduction.

Et qui dépasse les descendants, et processif, mental, et criacionista
qui est l'ingénierie de la vie.

Bientôt la vie, est une ingénierie lente dans sa conclusion, mais
extrapole la nature elle-même, donc nous voyons que la matière
essentielle elle-même a besoin alimentaire.

CONCLUÍ-SE QUE SEULEMENT UN POUVOIR SUPÉRIEUR SERAIT POSSIBLE DE
CETTE CRÉATION.

Une simple évolution construíria la matière ne vit pas, avec des
pouvoirs de reproduction, dépasser les descendants, nécessités
essentiels d'aliments, pouvoirs de desynthétiser et transformer de
l'énergie, de la nécessité de derespirer, de l'acte reproduction
comme les cellules se reproduisent, pouvoirs mentaux, et psychique
biologique.

Bientôt la matière vivante, est une preuve que la vie n'apparaît
pas d'un seuls moments, mais, est un processus lent de construction et
une amélioration dirigée et structurée avec des pouvoirs lesquels
extrapole la nature elle-même.
C'est-à-dire, l'essence essentielle, transcendental et fonctionnaire
de la matière vivante avec leurs potentialités qui font avec que
nous voyons le pouvoir dans la concrétisation de la matière vivent,
et de la complexité elle-même de la vie.



Quatrième partie

QUE l'INGÉNIERIE et l'OEUVRE SAINE UMA SEULEMENT Ce d'un POUVOIR
SUPÉRIEUR de CRÉATION, de VOLONTÉ DE CONSTRUIRE et DÉPASSER à
TOUS, Et SEUL le CRÉATEUR SERAIT POSSIBLE de cette CONSTRUCTION.

La matière vivante, va au-delà de une evoluçao par sélection
naturelle ou peut-être dans la formation de l'être vivant, donc dans
la matière vivante, nous trouvons des pouvoirs et potentialités,
fonctions et nécessités qui vont dans itinéraire à une création
programmée.

Où la matière cellulaire se multiplie, les fonctions essentielles
sont nécessaires à production de la vie. C'est-à-dire, par la
matérialité essentielle nous voyons que la vie n'est pas faite à
peut-être ou d'une évolution d'deêtre.

Mais, c'est une conception, une ingénierie, une oeuvre dans sa
construction et une maintenance, et une perpétuation de la même.

Bientôt, la vie dans son essence d'être est outre la nature, et va
de trouve à un pouvoir supérieur pour projeter et construire à
tamanha oeuvre, que c'est le pouvoir du créateur.

Ainsi, la vie est une ingénierie programmée.
Une oeuvre en cours, une Maintenance, une Transcendance, Et une
perpétuation.
Avec des pouvoirs moulés et structurés dans essence et nature de ils
matière vivent.
L'esprit, l'psychique essentiel qui fonctionne à l'intérieur de la
matière vivante est autre magicienne. Qui construirait à tamanha
capacité et potentialité à l'intérieur d'une matière crue et d'un
défunt, ensuite la matière vivante sort de la matérialité et va de
rencontre au créateur.


AINSI, Y A CINQ POINTS PRINCIPAUX EN ÉTANT PROUVÉ DANS CE TEXTE -


PREMIER c'Est le POUVOIR SUPÉRIEUR Dans la CRÉATION de la MATIÈRE
VIVENT. Qu'extrapole quelconque forme de preuve par l'expérience,
donc seulement un pouvoir supérieur serait capable de produire une
matière vivante, qui si acte reproduit avec le mêmes fonctions,
comme est le cas des cellules, et une matière qui possède des sens,
et une intelligence, se nourrit et dépense énergie, et a besoin
d'oxygène pour se maintenir vit.
L'OBJECTIF de la VIE Est RÉALISER LEURS FONCTIONS DANS SA TOTALITÉ,
évoluer est une conséquence de ces fonctions essentielles,
raisonnables et psychiques.

Le D'AUTRE POINT Est l'INGÉNIERIE ESSENTIELLE, de canaux pour
deprendre des aliments liquidez et retourner les déjà traitements,
je mange excédent pas plus profitables.

Et D'AUTRE Est la SINTETIZAÇAO CELLULAIRE, dans la production de
composantes biochimistes, biophysiques, et psychique biologiques.

5- le D'AUTRE Est l'INTELLIGENCE ESSENTIELLE qui va au-delà de la
nature, qui est la reproduction, la génétique, l'immunité, et les
modifications dans la capacité de detraiter la vie, produisant une
évolution d'à l'intérieur pour dehors.
PREMIÈRE PREUVE MATHÉMATIQUE et SCIENTIFIQUE d'UN POUVOIR SUPÉRIEUR
Dans la CRÉATION de la VIE et du BIEN.


Ainsi, se prouve scientifiquement le pouvoir supérieur de la
création, à travers laquelle a été vu ci-dessus, et de la preuve
que l'évolution existe comme cause d'une conception déjà esquissée
dans l'éternelle création essentielle, à travers potentialité
psychique biologique pour adaptations existante dans la constitution
de l'être vivant. Où rien ne se produit pas à peut-être ou dans
une sélection naturelle.


1 Origine de la matière 2 Formation de la cosmo 3 Conditions
astronomiques 4 Production de la matière vit 5 Origine de la vie 6
Ingénierie de conduction d'aliments, oxygène, énergie. 7
Synthétisation cellulaire 8 Production d'énergie essentielle 9
Pouvoir psychique biologique coordinateur de la vie 10 Sintetizaçao
biophysique et du biochimiste 11 Pouvoir de reproduction, de
génétique et d'immunité 12 Production d'orgânulos et de division
cellulaire avec le même fonction 13 la vie fuit de peut-être et va
de rencontre au pouvoir de la création 14 Potencia de vit d'acte se
traiter et traitera de l'énergie pour la maintenance de son
fonctionnement 15 - sens, émotions, et a menti =
= pouvoir sur naturel, pouvoir de la création, de la magicienne de la
création, de la volonté et de l'ingénierie qui va au-delà de
peut-être et d'une sélection naturelle, ensuite, seulement dans eux
reste le CRÉATEUR.


Ainsi, se voit que la nature obéit pouvoirs et à potentialités
déjà existantes et déjà établies par une ingénierie
CRACIONÍSTA.

Et que la sintetizaçao d'énergie par les cellules est lesquelles
promeut la vie dans les êtres, depuis les processus organiques des
cellules, sa division, reproduction de ribossomos pour detraiter de
l'énergie, reproduction du propre être vivante et perfectionnement
d'agences reproductrices, création de mécanisme de défense par
immunité, capacité de modification de l'espèce d'à l'intérieur
pour dehors acte dirigé par l'psychique biologique, et non de
l'environnement l'être, ou d'une sélection naturelle ou peut-être.

SECONDE PREUVE MATHÉMATIQUE et SCIENTIFIQUE Dans la CRÉATION de la
VIE et du BONHEUR UN DEPOUVOIR SUPÉRIEUR.


La MATIÈRE VIVANTE DIFFÈRE de la MATIÈRE MORTE.

La matière vivante que acte se traite, qui précise d'énergie pour
que développe leurs fonctions et que si acte se reproduit comme les
cellules, qui créent des mécanismes de reproduction et de la
synthétisation d'aliments et d'énergie, qui sent et pense, qui
accompagnent une ingénierie pré-determinada, que au défaut
d'énergie perd leurs fonctions et meurt.

Que possède une potentialité et un temps de vie pour développer
leurs fonctions. Bientôt, la matière vivante ne possède pas de la
cause d'origine et ni de fonction, et n'est pas apparu à peut-être
ou à de sélection naturelle.
C'est costume qui existe et que par leurs fonctions dans la cosmo nous
voyons qui va au-delà de le monde de la matière crue.

Bientôt nous allons itinéraire à un pouvoir supérieur au monde de
la matière crue, un monde de création et une essence d'deêtre. Que
c'est un monde tourné pour l'essence de la vie, de l'être vivant, de
l'homme, du bien, où la création qui est l'homme reconnaît le
créateur.


POINTS PRINCIPAUX.

1-Auto processus de la matière vit. 2-Auto reproduction de la
matière vit. 3-Necessidade d'énergie et aliments pour dese maintenir
être vivant.
4-Constitui chimique différente de la matière crue.
5-Sentido et esprit dans la matière vivent = pouvoir supérieur, qui
est outre la nature de la matière crue.
IL PROUVE DE L'PSYCHIQUE BIOLOGIQUE PAR LA CAPACITÉ REPRODUCTIVE.

Par que nous voyons qu'être moindres de ils dimension possèdent
mineur temps de vie, et une plus grande capacité reproductive,
créant dans plus grande quantité pour maintenir vit l'espèce, ils
donc peuvent être cible d'attaques une échelle alimentaire et de
cesser exister.
INGÉNIERIE et CONSCIENCE ESSENTIELLE PRÉ-DESENVOLVIDA.

Se voit qui existe une ingénierie et le contrôle existencial
psychique biologique qui constitue l'être vivant. C'est-à-dire, les
espèces moindres ont développé essentiel et psychologiquement plus
grande capacité reproductive avoir la conscience essentielle de leur
capacité de temps de vie, et pour demaintenir l'espèce elle commence
à développer un plus grand potentiel reproductif.
Ainsi nous voyons par qu'être moindres et plus faibles ils sont
reproduits dans plus grand numérote, et non pour deobéir à une
chaîne alimentaire, donc l'être vivant n'existe pas et se reproduit
en fonction d'être aliment, mais de demaintenir vivent et permanent
l'espèce et l'être vivant.

L'être vivant, naturellement va toujours chercher les les meilleurs
aliments, pour deaméliorer sa sintetizaçao cellulaire, et produire
la fonctionalité organique avec meilleures conditions biochimistes,
biophysiques, et psychique biologiques.
Cinquième partie.

La MATIÈRE VIT et la SINTETIZAÇAO d'ÉNERGIE ESSENTIELLE.

La vie est rapportée la dynamique de vibrations, et la sintetizaçao
d'énergie dans les orgânulos cellulaires principalement dans les
ribossomos, ainsi la vie se produit dans ce processus dynamique
d'échanges, de renouvellement, et de sintetizaçao d'énergie et
d'aliments.

Tout ce processus est dirigé et coordonné par l'esprit du corps, qui
est l'psychique essentiel, que tous êtres vivants possèdent et
coordonnent leur vitalité et aussi les processus physiologiques.
Tous ces processus et pouvoir psychique somatique, et psychique
biologique, produisent des pouvoirs l'être vivant de maintenir leur
vitalité et changer comme leur fonctionnement biophysique et
biochimiste et si acte dirigent.



PREMIER O ÊTRE CHANGE le DIRECIONAMENTO ESSENTIEL, ENSUITE les
FONCTIONS INTERNES et Finalement la STRUCTURE EXTERNE.

Ainsi, quelconque modification se produit d'à l'intérieur pour
dehors et non de dehors pour à l'intérieur, et les êtres vivants ne
se personnalisent pas à l'environnement, mais, les espèces sont une
conséquence du pouvoir essentiel, qui est interne l'être vivant, et
une conséquence de leur fonctionnement cellulaire.
Où tout être vivant avec tout son fonctionnement et ils
potentialités cherchent la la meilleure forme de vie, mettre ce que
l'être vivant est dirigé est avec leur existence essentiel,
psychique biologique, processif et organique cellulaire.

L'être vivant avant réaliser quelconque forme de modification dans
sa formation externe, dans des membres, tête, ou cou.

Il premier change sa forme de sintetizaçao cellulaire d'énergie et
d'aliments, change sa potentialité organique et agences internes
mieux pour deprofiter les aliments et de la forme de respiration,
envers le temps changer la structure externe.

Il se voit que la forme de respirer des poissons est différente des
amphibiens, et ceux-ci des terrestres. C'est-à-dire, premier o être
vivant se personnalise dans son système d'énergie cellulaire,
ensuite internement leurs agences, et finalement sa structure externe.
La VIE, l'ÊTRE et l'ESPÈCE APPARAISSENT Dans cet ORDRE.

Premier du pouvoir essentiel pour l'psychique biologique, ceux-ci deux
pour le fonctionnaire cellulaire et processus d'énergie, après pour
le fonctionnaire organique, et tous ceux-ci pour le structurel
organique fonctionnaire, et de ces pour l'structurel externe.

Commentaire. Il y a autres passages comme le psychique, des sens, du
reproductif et génétique, etc.


La cellule vit avec la sintetizaçao cellulaire, ensuite cherche à
maintenir l'équilibre et la permanence du fonctionnement des
orgânulos intracellulaire.

Et avant changer externement la première nature de la vie cellulaire
produit, maintient, et modifie le système d'alimentation, l'énergie
et la température pour les cellules.

Pour ceci produit le fonctionnement et la sintetizaçao cellulaire et
de leurs orgânulos, pour derecevoir et assimiler ces aliments et
forme d'énergie, à partir de là l'être vivant, qui a changé
jusqu'à son potentiel de maintenir la température commence à
changer leurs agences internes, sa forme et agences de reproduction,
et sa structure externe.
BOURGEONNEMENT D'UNE NOUVELLE ESPÈCE

Non de dehors pour à l'intérieur, mais d'à l'intérieur pour
dehors.


Lui depouvoir psychique essentiel, processus biophysiques et
biochimistes, et autres. Même être vivant en existant toujours dans
même lieu, où il cherche à bel plaisir les modifications qui mieux
lui contiendront, ou satisfera psychiquement.

Par que nous avons infinies espèces, même dans un même lieu, et par
lequel l'homme n'a pas de la parentèle avec des êtres proches
biologiquement, donc son potentiel est énorme dans comparaison avec
autres êtres.

Nous pouvons comparer le phoque, le lion marin dans l'Antarctique,
avec le poisson boeuf de l'Amazonie, sont semblables dans structure
physique et vivent dans, dans des lieux complètement différents, où
un est froid et l'autre est chaud à l'extrémité, seulement une
espèce possède le corps avec température chaude et autre avec
température moyenne.

En concluant, l'être vivant, l'acte dirigent son fonctionnement
essentiel, c'est-à-dire, tout arrive d'à l'intérieur pour dehors,
et rien ne peut pas ne pas changer si ne possède pas la potentialité
et la faculté essentielle pour concrétiser cette modification.
POTENTIALITÉ, FACULTÉ Et CAPACITÉ ESSENTIELLE.

Ainsi, la nature essentielle possède dans son essence la capacité de
maintenir la vie ou la changer comme l'intérêt de son fonctionnement
psychique essentiel, et quelconque modification n'est pas peut-être
de modifications externes à l'être vivant, mais, de sa capacité et
de potentialité essentielle.

Si un être souffre modifications avec le temps ces modifications sont
régis par son fonctionnement de sintetizaçao cellulaire et pouvoir
psychique biologique.

Qu'a objectif continuer et améliorer ce fonctionnement de
sintetizaçao. Ceci est constaté qu'avant une espèce change et
apparaît autre première elle par adaptation thermique, modification
la sintetizaçao cellulaire et adaptation à des formes d'alimentation
et production d'énergie, production de nouvelles agences, évier
d'aliment et énergie et sintetizaçao, production de nouvelles
agences reproductives.

Il existe des cas qui être d'une même espèce changent dans un
itinéraire, autres dans autre itinéraire, et être de cette même
espèce soit garé, ainsi, se conclut que la modification est une
volonté psychique biologique l'être vivant.
Volonté psychique biologique Potentialité pour modification
Sintetizaçao cellulaire Capacité d'agences pour captation et
synthétisation d'aliments et d'énergie Potentialité pour
demaintenir et traiter température du corps/je divise par le temps.



Sixième partie.

ÉVOLUTION INTERNE PAR VOLONTÉ PSYCHIQUE ESSENTIELLE, À partir de
POTENTIALITÉS de la MATIÈRE VIT CRÉÉE À partir du POUVOIR DIVIN.

Nous voyons que la matière vivante est une création d'un pouvoir
supérieur, donc seulement un pouvoir supérieur créerait quelque
chose aussi extraordinaire que la matière vit et avec toutes leurs
potentialités essentielles, psychique essentielles, de sintetizaçao
d'énergie, et de brouillage dans itinéraire dans la construction de
la vie.

Et les potentialités psychique essentielles de la matière vivante
qui se produit et produit la maintenance de la vie, c'est-à-dire dans
le processus de la vie, et qui se produit dans la vie interne dans
toutes les leurs phases, et dont vont produire des modifications
interne et externe l'être vivant, produisant la vie et l'évolution.

Donc nous voyons que les espèces c'est une construction lente de
billards d'années dans la production de la nature essentielle dans
des billards d'espèces différentes et formes processives
différentes de production et sintetizaçao de la vie.
BILLARDS D'ANNÉES DANS LA CONSTRUCTION DE BILLARDS D'ESPÈCES.

Nous voyons que le Créateur a produit la vie et a donné propre vie
capacité et potentialités à se maintenir dans son essence
essentielle, à travers des potentialités psicovitais pour derégir
decoordonner son existence, donc c'est à partir de là que nous
enlevons tant et infinies espèces et êtres forts et faibles dans
production essentielle et existencial.

Donc quelconque modification l'être vivant est fruit de la volonté
et de la coordination psychique essentielle l'être vivant.
C'est-à-dire tout se produit d'à l'intérieur pour dehors et non de
dehors pour à l'intérieur.

Ainsi, nous allons de trouve au pouvoir du Créateur, donc seulement
un pouvoir supérieur serait capable de produire et de placer dans la
cosmo quelque chose aussi fenomenal que la matière vit avec toutes
les leurs potentialités, capacités et volontés psychiques,
sensitives, mentales, essentielles, et pouvoir de sintetizaçao
biochimiste et biophysique.

Bientôt nous allons de trouve au pouvoir essentiel, la recherche de
la perfection pour le processus de la vie.


BIENTÔT NOUS AVONS la CAUSE, l'EFFET, l'ESSENCE, le POUVOIR du MONDE
VIVANT.

Le monde de pouvoirs, de potentialités, sintetizaçao essentielle,
mentale, le monde de la matière vit, le monde de modifications
fonctionnelles, organiques, et structurelles, le monde mental et de
sens, le monde d'infinies espèces régies par des pouvoirs
essentiels, et de reproduction et de transcendance dans itinéraire
l'éternité.
POUVOIRS et POTENTIALITÉS CRÉÉES et DÉVELOPPÉES l'ÊTRE VIVANT
POUR SIEN SUR VIE.

EVOLUÇAO PAR des POTENTIALITÉS et des APTITUDES QUE MIEUX CONTENIR
Dans les FONCTIONS de l'ÊTRE VIVANT.

Il est difficile classer les espèces par une échelle d'évolution,
donc a être qui possèdent leur système reproductif mieux
personnalisé pour se reproduire être plus fortes ou dans plus grande
quantité, tant qu'autres possèdent leur système alimentaire avec
meilleur fonctionnement pour profiter des aliments, autres possèdent
le système respiratoire mieux approprié et développé, autres le
système immunologique de défense d'attaques de virus et bactéries,
autres possèdent capacité pour produire poison taillent attaquer les
proies et se défendre, autres possèdent des instincts et
raisonnables plus développés, etc.

Bientôt est difficile une échelle ils où mettent un dans les dessus
et autres dans la base, donc chacun développe des potentialités et
des aptitudes qui mieux il seront nécessaires pour leur survie.
Bientôt, par ceci tout nous voyons que les modifications se
produisent d'à l'intérieur pour dehors et non de dehors pour à
l'intérieur et reste loin de l'environnement être l'agent de
modifications l'être vivant.


AVEC CECI CONCLUI-SE QUE la VIE Est une ÉTERNELLE CONSTRUCTION
d'OUTILS et des FONCTIONS POUR MAINTENIR la VIE elle-même.


Septième partie.

PSYCHIQUE PHYSIOLOGIE DE LA VIE.

Il se voit dans la physiologie, que quand un chien enxerga une
prisonnière, ou son repas il commence à produire de la salive, et
ceci fait partie de potentialités déjà développées par l'espèce,
le même arrive avec la salive humaine, que les glandes salivares
agissent en le fonctionnement de triturer l'aliment et la salive
produit une acide qui va tuer quelque germe là installé, ensuite,
est une défense de bactéries et une allié dans l'broyage des
aliments, le même arrive avec tout les êtres êtres vivants. Les
serpents, les grenouilles, araignées, tous les êtres vivants
développent des potentialités et des mécanismes pour leur
sobrevida.
C'est-à-dire, ce que nous voyons dans la physiologie est la nature
essentielle en agissant, comme dans la libération d'odeurs, de
couleurs par des animaux, de couches qui grandissent pendant
l'accouplement. Et continue tout le processus.
Bientôt, nous avons plus une preuve que des modifications se
produisent d'à l'intérieur pour dehors, et que tous obéissent à
une coordination psychique essentielle, et qui existe quelque chose
extraordinaire dans ceci tout, donc de où viendrait de telle façon
pouvoir pour que se développent et apparaisse nouvelles
potentialités.
Et ainsi, nous allons de rencontre à un pouvoir supérieur, qui est
le pouvoir de la création, le pouvoir de Dieu.


BIOCHIMISTE ESSENTIEL.

La nature essentielle possède des potentialités pour produire des
composantes biochimistes et transformer les comme sa fonction et
nécessité. Ceci si voit dans les hormones des animaux pendant
l'accouplement et la reproduction, la modification dans les glandes,
la production de plus et variés des composantes biochimistes,
production d'hormones et poisons dans des reptiles comme des serpents
et tous les autres, différenciation dans les peines et odeurs des
oiseaux, dans les amphibiens, poissons, baleines, et des mammifères,
c'est-à-dire, tous produisent des composantes biochimistes conformes
leur nécessité et fonction pour cette occasion. Et ceci est un
produit de la potentialité de l'être vivant.
BIO SENTIDOLOGIA.

Le même constate dans les sens et instincts des animaux, qui sont
améliorés conforme leur nécessité et fonction pour cette occasion
et moment, où les sens je mange alfato et vision plus sont
améliorées pour sentir ce que son partenaire produit pour cette
fonction et occasion, ceci est produit du pouvoir psychique biologique
de l'être vivant, et ceci rien n'a pas ne pas avoir avec le monde
externe.

Odeur aussi sont produits pour s'éloigner des prédateurs, ou
approcher tu tues, comme aussi les sens d'animaux avec des habitudes
nocturnes pendant la nuit naturellement sont agrandis, comme aussi
leur promotion d'hormones biochimistes, et pouvoir bio physiologiques,
mange de la production de salives pendant la nuit, ceci pour animaux
d'habitude nocturne.
C'est-à-dire, chaque espèce produit ce qui peut et ce qui a besoin
pour développer leurs fonctions bio essentielles et existenciais. Et
cette potentialité n'est pas apparue de peut-être ou de la nature,
seulement un pouvoir supérieur pourrait être par apporte d'autant
diversité et potentialité et d'une matière vit.


BIOPOTENCIOLOGIA.

La biopotenciologia traite du pouvoir de transformer et produire le
nouveau à partir de la volonté psychique essentielle, le nouveau
sont les hormones, transformer de nouvelles matières, alimentaire de
composantes chimiques, produire pour réaliser de nouvelles fonctions,
développer des sens, accélérer sa potentialité, exhaler dans l'air
composante chimiques pour s'éloigner prédateurs, ou approcher des
partenaires pour la procréation ou tues.

Ceci est la biopotenciologia qui est le pouvoir de maintenir et de
changer comme les nécessités ou les fonctions. Ai nous voyons qui
sort nouveaux être, nouvelles espèces, nouvelles agences et glandes,
c'est un univers vivant de volonté et de fonction qui se produit à
l'intérieur de l'être vivant. Et cette potentialité apparaît et
est donnée par le créateur - Dieu.
PSICOEVOLUÇÃO, PSICOVITALOGIA, VITALOGIA, PSICOBIOFISIOLOGIA,
PSICOBIOQUÍMICA, Et ESSENTIELLE AMÉLIORATION.


Ainsi, se voit que la nature essentielle possède un acte
direcionamento où l'être vivant modification internement pour que se
maintienne être vivant, et tout son organisme essentiel accompagne ce
direcionamento, modifiant et en maintenant le fonctionnement
biofisiológico et biochimiste, et la physiologie des agences et des
orgânulos dans les cellules.

Et cet acte direcionamento interne le peut possède le pouvoir de
structurer et coordonner cette modification, produisant et en traiter
à psicobioevolução.



VITALOGIA et PSICOBIOVITALOGIA

C'est le pouvoir de produire, transformer internement, et lancer des
odeurs dans l'espace pour atteindre le prédateur ou la tue et les
intimide, ou même le partenaire ou le partenaire du même sexe pour
la procréation.

Et c'est l'univers essentiel avec tous les leurs phénomènes et
potentialités qui se produisent à l'intérieur de l'être vivant,
avec leur intérêt et volonté de produire et maintenir la vie.


FONCTION DE LA NATURE ESSENTIELLE.

La nature n'existe pas en fonction de deformer des espèces, beaucoup
moins espèces appelées évoluées, mais, la nature essentielle a
pour tâche et essence d'être synthétiser de l'énergie cellulaire
et produire la vie et sa maintenance et amélioration fonctionnelle
interne.
Et comme déjà a été vu est difficile former une échelle
évolutive les êtres vivant, donc une espèce possède du
développement de fonction plus grande en partie de l'organisme, ou
dans autres spécialités, donc se voit que des espèces possèdent
des capacités de synthétiser des aliments et énergie plus grande
que autres, autres peuvent vivre à l'intérieur de l'eau et excepté
d'elle, comme les amphibiens, ou même autres possèdent capacité de
reproduction plus grande même en étant moindres dans dimension,
autres avec les sens et des instincts, autres de camouflage psychique
dirigé, autres possèdent des capacités mentales.

Et continue, ensuite est difficile parler que cette espèce est plus
évoluée de ce qu'à autre, donc, toutes possèdent des capacités
dirigées comme leurs nécessités et fonctions.



Les SENS et la SINTETIZAÇAO d'ÉNERGIE CELLULAIRE.

Les sens que les êtres vivants se développent, un avec plus grande
intensité, autres sens plus faibles sont rapportés avec la
nécessité de leurs fonctions et la sintetizaçao d'énergie à être
processada dans les orgânulos cellulaires.


Le même nous pouvons voir dans les agences reproductrices, la
capacité génétique avec des potentialités pour dépasser les
espèces, etc. c'est-à-dire, tout est rapporté avec le potentiel
psicobiológico de l'être vivant et sa capacité de processus
cellulaires.
Nous pouvons voir cette capacité dans le camouflage, où des reptiles
changent de couleurs instantanéement pour attaquer, se défendre ou
acasalar, ou même dans des oiseaux qui se camouflent dans les
couleurs des feuilles et des troncs d'arbres pour que se protègent.
Les êtres développent des potentialités conforme leur nécessité
et fonction.


PSICOFISIOLOGIA.


Le pouvoir de dechanger instantanéement, du camouflage, modifications
de couleurs, même de formes, production instantanée d'odeurs,
salive, nous voyons que l'être vivant dont possède plus grand
pouvoir s'imagine, et ceci est une potentialité psicobiológica,
psicovital et psicofisiologia, créée et développée pendant des
milênios, qui seulement une potentialité psicovital et une
psicoevolutivo seraient possibles de se développer dans la structure
psychosomatique de l'être vivant.

Nous allons de trouve au pouvoir du Créateur, donc seulement Dieu,
est possible de créer du rien et d'une matière morte autant
potentialité un être vivant, et dans une ils matière vivent.

Il se voit encore une fois ici, le pouvoir du créateur dans
l'existence essentielle, la vie qui apparaît et se développe d'à
l'intérieur pour dehors et non au contraire, et la potentialité
psychique et essentielle de l'être vivant.


POUVOIRS CI-DESSUS NATURELS.

1- et que l'existence essentielle est fruit du créateur, 2- que c'est
produit du pouvoir et potentialité psychique et non de la
matérialité,
3- et tout se produit à l'intérieur pour dehors, comme des
nécessités et des fonctions à être réalisé l'être vivant.

C'est-à-dire, l'univers essentiel est régi le pouvoir du créateur,
par des potentialités psychiques, est l'univers des fonctions
cellulaires et psychiques qui régit le fonctionnement et
modifications psychiques et évolution l'être.


COMME DES EXEMPLES PODE-SE CITER.

Une girafe possède le cou long, Deavoir intérêt dans végétation
et pousses d'arbres, tant qu'une antilope développe des jambes avec
musculatura avoir intérêt à développer d'immenses vitesses.

Se voit le même dans les léopards et autres felinos, tant que les
felinos développent des capacités pour odeurs de proies.

C'est-à-dire, l'être vivant développe leurs modifications conforme
leurs nécessités et leurs intérêts, donc tous vivent dans le même
habitat, si n'y avait pas un direcionamento psychique biologique, tous
auraient cou long, jambes agiles, audition recherchées, et proies
longues.

Bientôt, l'être vivant dirige sa constitution biophysique, bio
structurelle, biochimiste, psicobiológica, psicofisiológica, et
psychique sentidológicas pour la production de la vie et
perpétuation des espèces.

L'être avec le temps prend pour cette région de l'organisme qui a
plus grand intérêt, et commence à développer une plus grande
intensité dans les synthétisations d'énergie, de sang, de depouvoir
de sens, de synthétisations d'aliments, et de volonté psicofuncional
pour cette région en étant régie et coordonnée par la
psicobiológico.
Huitième partie.

PSYCHIQUE BIOPHYSIQUE, PSYCHIQUE BIOCHIMISTE, PSYCHIQUE BIOLOGIQUE.

Comme l'exigence de l'agence ou le membre la sintetizaçao cellulaire,
la circulation du sang sera plus grand pour les cellules dans cette
région, et plus intense ce sera sa possibilité de modification, les
cellules vibreront plus où les tissus des muscles, nerfs, canaux
sanguins, os, qui auront plus grande possibilité de modification,
cette modification ce sera lent d'à l'intérieur pour dehors, et
conforme à modification se produit aussi va en être transmis aux
descendants par manière génétique reproductrice.

Les vibrations de l'énergie cellulaire des ribossomos aussi agissent
sur les orgânulos cellulaires, et tout fonctionnement de
sintetizaçao cellulaire et fonctionnement du corps.

En laissant clair que tout est régi par des commandes des
psicovitais, je mange des vibrations, décharges d'énergie
ribossômica, et l'intensité de la sintetizaçao d'énergie et les
aliments.

Ainsi, la potentialité psychique essentielle possède la capacité
d'agir sur le fonctionnement physique des orgânulos et sa production
d'énergie et composantes chimiques, où les pouls et les vibrations
des ribossomos obéissent à la commande psychique biologique pour le
fonctionnement général du corps.

L'esprit du corps détermine l'intensité du fonctionnement
biophysique des orgânulos de l'être vivant, modifiant aussi sa
production et de composantes biochimistes dans la synthétisation
cellulaire et d'énergie dans les ribossomos.

Ceci dans le cerveau peut prendre la personne à avoir des
comportements différents et modifier sa personnalité, la réduisant,
ou en laisser euphorique, ou même agressive.
PSYCHOLOGIE et PSYCHIATRIE. PSYCHIQUE VITALISME.

Nous voyons que les être vivant possède commande interne sur tout
son fonctionnement biophysique, où orgânulos cellulaires
fonctionnent comme la volonté et le direcionamento de l'psychique
essentiel être vivant, modifiant son fonctionnement biophysique dans
la production d'énergie, dans les vibrations et les pouls des
ribossomos, et dans la production biochimiste par la synthétisation
d'énergie et aliments des orgânulos cellulaires.

Avec ceci se voit que la volonté, intentionnalité agit et modifie le
fonctionnement organique, pouvant aussi agir sur le fonctionnement des
cellules du cerveau, modifiant le comportement de la personne, ou en
la réduisant, ou en le placement névrotique, c'est-à-dire, tanto le
fonctionnement du cerveau suit des commandes psicovitais, comme été
de fonctionnement de l'esprit suit commande du fonctionnement
biophysique, et biochimiste.

C'est-à-dire, se voit que l'univers psychique somatique dans lequel
suit des conditions biophysiques et des biochimistes, et conditions et
potentialités des psicovitais, qui peuvent être acquises ou être
transmises génétiquement.


COMPORTEMENT FONCTIONNEL DU CERVEAU.

Tout comportement fonctionnel du cerveau suit des commandes psychique
biologiques, qui déterminent la personnalité et le comportement de
la personne, par que un traitement psychologique aide dans la cure
d'une maladie psychiatrique.

Et une maladie psychologique ou psychiatrique peut être aidée dans
la cure par des composantes chimiques, donc les composantes chimiques
vont agir en calmant la personne et en diminuant leur stage plus
agressif et plus intense.

Donc sa nature processive dans le cerveau plus est accélérée et
plus modifiée.
Des personnes normales accéléreront leur battement cardiaque avec de
grandes émotions, ou même pendant le sommeil avec un rêve de peur,
ou même suer beaucoup avec un rêve, ou être pris la tristesse
l'autre jour avoir développé un rêve avec des souvenirs tristes.

C'est-à-dire, notre biochimiste et biophysique est régi par des
potentialités psychique biologiques et par des composantes des
biochimistes.

Il se voit qu'une personne au moment de vieillir tend à être plus
triste et avec dépression, mettre ceci est causé principalement par
la faible intensité des processus des biochimistes et biophysiques
dans la fonctionalité de l'être vivant.


PSIQUE EN ÉTANT RÉGI Par l'PSYCHIQUE BIOLOGIQUE.

Si la volonté psychique essentielle peut produire instantanéement
des hormones, des composantes chimiques avec odeur agréable ou
désagréable, peuvent stimuler de la production de composantes
hormonales.

Bientôt le pouvoir psychique biologique peut agir sur l'esprit,
apportant du bien-être, ou mal être, anxiété, type de
personnalité, dépression, névroses, etc. donc si la potentialité
est capable d'agir sur la chimie de l'être vivant, aussi est capable
d'agir sur le comportement de l'esprit.


SUR le POUVOIR SUPÉRIEUR Dans la PRODUCTION de l'ESPRIT.

Ainsi, si voit que toute nature essentielle apparaît d'un pouvoir
supérieur, donc seulement un pouvoir supérieur serait possible de
créer la matière vit, avec de telle façon depouvoir sur une
structure microscopique, orgânulos et cellules.

Et un complexe organisme inter rapporté avec la vie, le corps,
l'esprit, l'psychique essentiel et psychique biologique, et qui agit
sur la structure biochimiste et processus biochimistes de l'être
vivant, modifiant sa constitution biovital et bioenergética dans les
ribossomos, et que les potentialités commencent à se traiter.
Psicovital, psicobiológica, psicofisiológica, psicofísica qui sont
des formes de de traiter de l'énergie, psicobioquímica,
psicoevolutivo, psychique mimétisme qui sont des formes de
camouflage.

Reproduction, psychologie et psicobiológica, psychiatrie, et autres,
nous voyons qu'un seulement moment l'être vivant est capable par
potentialité propre de changer tout son comportement, comme aussi
quelques-uns sa couleur, odeur, produire des salives, etc.

Bientôt, il est aussi capable de changer complètement avec le temps
toda sa structure physique fonctionnelle interne et biochimiste, comme
aussi son format externe, comme il désire ou a besoin pour ce moment
ou pour toujours.

Bientôt, l'évolution et tout univers essentiel c'est produit de
potentialités essentielles et de la ils matière elle-même vivent.
C'est-à-dire, tout se produit d'à l'intérieur pour dehors, et ce
pouvoir seulement peut avoir une origine supérieur au propre être
vivant - Dieu.


Une espèce qui se développe plus un muscle dont autre, ou membres,
ou cou, ce développement seulement viendra s'affermir dans l'espèce
si l'psychique biologique dirige pour le génétique, même avec
l'être en réalisant constamment mouvements physiques pour ce membre
ou agence.


VOLONTÉ PSYCHIQUE BIOLOGIQUE.

Et conforme à volonté psychique biologique qui agit et accélère
l'intensité du fonctionnement cellulaire avec leurs vibrations et de
la synthétisation d'énergie, l'être vivant vivra plus, et il se
rendra plus résistant et plus sain.

Toute cette fonctionalité amènera l'être vivant à produire de
nouvelles espèces et améliorera le système de reproduction et de
génétique.

Ainsi, la vie fonctionnelle cellulaire est la base fondamentale de
l'être vivant conjointement avec le pouvoir psychique biologique, où
les échanges d'énergie sont intensifiés.
Ainsi, la vie est produit de la matière vit apparue et créée d'un
pouvoir supérieur, et d'un produit de la biophysique et d'un
biochimiste de synthétisations d'énergie, composantes chimiques, et
oxygène, où se produit aussi pulsation, vibration, contraction
cellulaire et échanges d'énergie et composantes chimiques entre les
orgânulos cellulaires, donnant des conditions les cellules qui sont
à remplacer par des fonctions tu spécifies, si en personnalisant et
en produisant des codes pour que maintienne son existence essentielle
et fonctionnelle.

C'est-à-dire, la VIE Est l'PSYCHIQUE ESSENTIEL et CELLULAIRE, QUE la
VIE de la CELLULE SE DIRIGE INTENTIONNELLEMENT POUR RÉALISER LEURS
FONCTIONS ESSENTIELLES, Et MANTER-SE VIT.

Les cellules sont dirigées à une amélioration fonctionnelle, à une
amélioration dans les vibrations des ribossomos et à une
sintetizaçao d'énergie dans les mitochondries, et ceci se produit
independe de modifications dans l'environnement, ou modifications
climatiques.

Les cellules elles-mêmes changent et amènent des organismes à être
plus fonctionnelles et avec la structure biophysique et le biochimiste
de l'être vivant avec plus grande intensité de vibrations et la
synthétisation.

Ainsi toute modification est enregistrée dans le code génétique, et
que tant qu'un être muet, il premier change internement, et toute
modification est enregistrée, ensuite c'est une procédure lente de
modification dans les fonctions cellulaires, modification dans
l'enregistrement génétique, et qui va en être fait et présent
l'être vivant comme tout, étant que toute modification se produit
d'à l'intérieur pour dehors et par volonté psicobiológica l'être
vivant.

La cellule développe un processus fonctionnel de production
d'énergie avec volonté et un direcionamento propre, cherchant
toujours les les meilleures formes de maintenir son existence
fonctionnelle.

C'est-à-dire, la mutation avant être un processus externe est dans
lui un produit et un effet d'un processus fonctionnel de l'organisme
lui-même et des cellules.
Ainsi, l'objectif et l'essence de la vie cellulaire et de tout
l'organisme est la fonctionalité essentielle, c'est-à-dire,
l'existence d'elle.


MODIFICATION NATURELLE.
Il est important d'enregistrer que la mutation fait partie de la
nature de l'être vivant, et que l'être vivant A tout moment est dans
modification, où les cellules toujours se trouvent en cherchant
meilleures formes de fonctionalité.
L'être vivant change et se personnalise non par des facteurs
externes, mais, par la condition elle-même et la capacité interne de
l'être vivant, que à travers des mouvements et ajustements
cellulaires qui se sont améliorés avec le temps.
Ceci fait avec que les mutations et les ils évolutions se produisent
lentement, donc la vie est un processus de recherche et un
direcionamento fonctionnel de processus biophysiques et un
biochimiste, où se produisent des vibrations, de la synthétisation
d'énergie, aliments et oxygène. C'est-à-dire, la vie et quelconque
modification c'est produit de facteurs interne, et non de facteurs
externe, mange environnement, climat, etc.
Ainsi, par volonté psychique essentielle et capacité propre la
nature organique choisit pour elle même meilleures conditions de
survie dans leurs processus cellulaires et en conséquence
perpétuation de l'espèce.

Tant que dirige le fonctionnement des orgânulos cellulaires et sa
reproduction, si acte en dirigeant et en produisant la synthétisation
d'énergie, et le développement génétique.
C'est-à-dire, change premier o fonctionnement cellulaire, ensuite
production d'hormones et énergie, agences internes, pour que ensuite
l'être changent conjointement appareil reproducteur et transmission
génétique, déjà nous avons un nouveau être d'une nouvelle
modification.


Ainsi, l'intérieur psychique cellulaire, biophysique et le
biochimiste fonctionnel déterminent indépendant de conditions
externes, c'est-à-dire, toute modification fait partie de la nature
de l'être vivant, ainsi a non seulement une évolution, mais, une
origine et une nature de la vie.
DONC MÊME SI l'ÊTRE VIVANT CHANGE POUR QUE LE PERSONNALISE à
l'ENVIRONNEMENT DÉPEND DE.

capacité psychique essentielle.
Capacité biophysique et biochimiste.
Fonctionalité cellulaire.
Adaptation d'hormones et agences.
Transmission reproductive et génétique.



L'ÊTRE À travers le POUVOIR ESSENTIEL CHOISIT SE CHANGE et QUELLE
MODIFICATION CHOISIRA.


Ainsi, se voit que même dans un environnement, une espèce muette et
autre sont garées.

Ou être de le même espèce dans un même environnement, uns changent
pour un sens, autres pour autre.
Tant qu'autres sont garés, ou changent un peu et se garent et seul
avec beaucoup de temps ensuite changent à nouveau, c'est-à-dire, y a
un direcionamento de la nécessité de l'être pour maintenir ou garer
un processus de modification.

Ainsi, l'être vivant possède un centre de direcionamento mantenedor
de la vie qui coordonne tout le processus de la vie, dans
l'itinéraire de demaintenir et perpétuer la vie. Le processus
essentiel suit l'ordre.


DIRECIONAMENTO DU PROCESSUS DE LA VIE DELE POUVOIR ESSENTIEL.

Potentialité psychique essentielle.
Volonté psicobiológica.
Fonctionnement et sintetizaçao d'orgânulos cellulaires.
Production biochimiste, hormonal et biophysique dans la production
d'énergie et vibrations dans les ribossomos.
Agences nourisseurs.
agences fonctionnelles.
Agences émetteuses d'aliments et oxygène.
Agences reproductrices.
Transmission génétique.
Être.
Espèces.

Ainsi, l'essence de la vie a pour tâche maintenir la vie, et de dene
pas produire d'espèces


INTELLIGENCE ESSENTIELLE et ACTE DIRECIONAMENTO Dans la PRODUCTION de
la VIE.

Il se voit que tout fonctionnement essentiel passe par une
coordination psychique essentielle qui a pour tâche produire et
maintiendra la vie à l'intérieur de l'être vivant.
Et toute modification structurelle ou fonctionnelle l'être vivant est
produit de cette volonté intelectiva tournée pour la vie psychique
fonctionnelle, ceci est constatée dans la structure fonctionnelle des
orgânulos cellulaires, de la production d'énergie et des vibrations
par les ribossomos, appareil génétique et reproducteur,
amélioration le système respiratoire et alimentaire.

Nous voyons que les êtres moindres possèdent plus grand numérote
d'espèces et possèdent plus grande capacité de reproduction, donc
possèdent mineur temps de vie.

C'est consisté que quelques espèces réussissent à faire avec que
leurs oeufs traversent des mois pour s'ouvrir et né nouveaux être,
ou même autres cherchent toujours le climat chaud et pluvieux pour la
reproduction, ceci est consisté dans des oiseaux et quelques
amphibiens, et moustiques au Brésil.
Ainsi se voit qui existe une intelligence que l'être vivant possède
pour tout direcionamento de la vie, des cellules, agences alimentaire,
agences, hormones, esprit, as espèces et sa reproduction.

Ainsi, la vie et les espèces directement sont rapportées à la
potentialité intelligible et dirigée de la vie, et à la vie
psychique chimique et biophysique dans la structure fonctionnelle de
l'être.

IL PROUVE.

Ceci est prouvé et consisté dans que dans un même habitat existe
infinies espèces, et que les mineures existent dans plus grand
numérote, de telle façon dans je numérote d'être vivant, où la
reproduction plus est accélérée de ce que dans je numérote
d'espèces, c'est-à-dire, les mineurs deposséder mineur temps de vie
développent avec plus grande intensité leur reproduction, causant le
plus grand je numérote d'être vivant, et le plus grand je numérote
d'espèces, ceci se confirme dans les insectes, araquinideos, oiseaux,
et autres.
Ainsi, se voit que la vie et les espèces obéissent à un même
direcionamento psychique essentiel, qui est maintenir la vie, se
développer et se reproduira comme son temps de vie, obéissant sa
dimension, ensuite est difficile dire qu'une espèce est dans une
étape plus haute d'évolution de ce que à autre, donc toutes
possèdent des capacités et des potentialités dans la maintenance
essentielle de leur existence ils où obéissent commande à
intelectivo interne.

Et de où commence à développer des facultés biologiques comment
produire et exhaler des odeurs, produire des épines pour attaquer
autres être, du camouflage de défense et de l'attaque, du
développement d'agences pour l'attaque et la défense, ou de la même
production d'hormones pour la reproduction, couleurs plus intenses,
production d'acides et poisons dans des serpents et des araignées
pour deaider dans la digestion, et tu varies autres potentialités.



ÉQUATION DE LA VIE.
Ainsi si les êtres moindres se reproduisent dans plus grand
numérote, ensuite ils obéissent à une équation.

Mineur l'être = plus grand est la reproduction = plus grand est le
numérote d'espèce = mineur est le temps de vie.

Ou,

Plus grand c'est l'être = moindre est la reproduction = moindre est
le numérote d'espèce = plus grand est le temps de vie.

Mineur est l'être = plus grand est la quantité d'hormone dans
proportion à la dimension de l'espèce.


Ainsi, la vie obéit.

1- est régi un pouvoir supérieur.

2-Obedece une potentialité psychique bio intelectiva de coordination
psychique existencial.

3-É régie pour demaintenir la vie interne l'être vivant par
potentialité psychique existencial.

C'est-à-dire, être que se reproduit beaucoup de tend à produire
plus espèces, donc son organisme plus est exigé et produit, en
conséquence plus hormone.

Et reproduit plus fois dans petit temps concernant les plus grands.
C'est-à-dire, la vie obéit à une équation pour maintenir des
espèces et être vivante. Donc pour quelques espèces et familles si
sa reproduction était avec espace de temps plus long, elles
cesseraient exister.

Ainsi, le déterminant des espèces n'est pas le sens de la
modification en prenant à une évolution, mais, un sens de vie et une
survie
de l'être de dese maintenir être vivant, et de dene pas produire de
nouvelles espèces, il change par volonté et direcionamento propre.
Avant vouloir changer premier il est inquiété avec son existence,
après avec sa reproduction demaintenir être vivant l'espèce,
ensuite pour devouloir changer.
Donc l'être je vis acte dirige pour lui et détermine l'intensité de
la sintetizaçao cellulaire et l'accélération de fonctions, où peut
apparaître modifications, où peut venir à deapparaître plusieurs
espèces d'une seule famille dans un seuls habitats.
C'est-à-dire, l'être vivant sait de leurs insuffisances et de
capacités, ceci il cherche à développer des capacités pour
maintenir la vie, et se voit à nouveau la force d'un pouvoir
supérieur, donc du contraire la vie l'irait si en éteignant et si en
finissant les êtres petits, mais ce qui arrive est le contraire,
agrandit conjointement avec le numérote d'être et d'espèces.
ÉQUATION DIVIN - PSYCHIQUE EXISTENCIAL REPRODUCTIVE.

1- mineur l'être vivant = moindre temps de vie = moindre intervalle
pour reproduction = plus grand je numérote d'être plus grand l'être
vivant = plus grand temps de vie = plus grand intervalle pour
reproduction = moindre numérote être.

Avec ceci nous voyons que l'être vivant possède un direcionamento
qui est outre de lui, pour être maintenu l'existence de la famille et
de l'espèce. Par que la nature maintient une équation qui peut
s'appeler divin.
SUR le PSYCHIQUE SENTI EXISTENCIAL Dans la REPRODUCTION et MAINTENANCE
des ESPÈCES.

Beaucoup d'espèces possèdent leur reproduction tournée pour un
temps de l'année, comme les oiseaux et les tortues, où dans ce temps
y aura abondance d'alimentation et climat plus chaud, où les fistons
mieux seront nourris et chauds et grandiront plus des forts, et ne
serviront pas facilement mange des aliments pour prédateurs. Avec
ceci se voit que les êtres vivants choisissent jusqu'à la date et le
climat qui mieux lui contient pour maintenir et perpétuer l'espèce.
COMMANDE PSYCHIQUE SOCIALE Dans les ABEILLES et POTENTIALITÉ de
QUELCONQUE UN VENIR à ÊTRE REINE.


Il se voit les abeilles une complète société psychique coordonnée
pour la maintenance et une existence de l'espèce, comme aussi la
potentialité de quelconque un se rendra reine, comme la gelée
réelle qui lui sera offerte encore jeune, où aura pouvoir de
commande, de dimension, de reproduction, de force et de communication
dans toute nuée.

Comme commentaire a que la gelée réelle et le miel sont des sources
de grande quantité d'hormones.


POTENTIALITÉS DÉVELOPPÉES PRÉCÉDEMMENT POUR FUTURE UTILITÉ.
Des oiseaux peuplent varies des secteurs et occupent plusieurs
habitat, et développent des potentialités avec direcionamento
psychique biologique pour leur vie, et dans un même habitat infinis
des oiseaux, insectes, araignées, survivent avec leurs différences,
et chaque espèce développe des potentialités et fait utilisation au
certain moment de caractéristiques que elles déjà s'étaient
développées précédemment.

Comme des agences pour la fonction d'attaque ou de la défense, du
camouflage, du mimétisme, de la séduction pour la procréation, de
la salivation ou des poisons pour que ils se nourrissent ou se
défendre, proies plus grandes pour l'attaque et défense.

Ainsi, être vivant se développe comme potentialité psychique
biologique, qui va déterminer le type d'être que le propre être va
diriger, néanmoins se voit que ce pouvoir va de rencontre à un
pouvoir supérieur de la création.
CENTRE de POUVOIR et VOLONTÉ ESSENTIELLE.

Les êtres sont déterminés par centre d'envie et de pouvoir
essentiel de développement et par synthétisation cellulaire.

Donc se voit que même des espèces considérées plus faibles se
personnalisent les nouveaux environnements, améliorent son potentiel
d'alimentation, défense et reproduction, pour demaintenir son
existence.

Ceci se peut constater dans les fourmis, abeilles, scarabées,
papillons, amphibiens, et autres.

C'est-à-dire, les espèces considérées plus faibles aussi
possèdent un centre psychique existencial pour que pour se maintenir
vivent et se perpétue par beaucoup de temps.

Bientôt les espèces c'est produit d'un pouvoir supérieur, qui
régit la vie, et est produit d'un centre psychique essentiel pour
régir et de développer les potentialités le propre être vivant et
dans leurs descendants.

Les abeilles choisissent un entre elles pour être la reine, où son
alimentation est agrandie, et avec sa sintetizaçao cellulaire
accélérée par des hormones, elle se détachera, modifiant sa
dimension, système reproducteur, sa fonctionalité biochimiste et
biophysique qui se produit dans les cellules. Et que cette abeille
sera la reproducteur de toute nuée.
C'est-à-dire, toutes possèdent la potentialité d'être la reine,
néanmoins seulement choisie tourne à deêtre la reine.

Bientôt l'être est produit de potentialité psychique biologique
fonctionnaire, psychique existencial, et sintetizaçao cellulaire de
fonctions biochimistes et biophysiques, qui à son tour le sont
coordonné pouvoir psychique existencial et psychique biologique.

Des animaux peuvent exhaler odeur agréable ou désagréable
instantanéement, produire des hormones, comme leur nécessité.
Ainsi, nous voyons que la fonctionalité du corps possède un centre
qui le régit et qui possède des qualités et des facultés, qui
peuvent toujours être perfectionnées, étant régi le de pouvoir
interne, indépendant d'environnement ou d'habitat.

SYSTÈME de REPRODUCTION et PROTECTION de l'ÊTRE VIVANT.

Le système de reproduction, le système psychologique tourné pour
l'affection aux fistons, où le système de protection psychique est
accéléré à l'époque de la gestation et de la naissance, où les
hormones changent conjointement avec l'ensemble du système
biochimiste et biophysique cellulaire.

Ceci tout, dans les amène à soutenir que la vie possède un
mécanisme intelectivo pour maintenir et perpétuer l'espèce.
Il se voit aussi les animaux qui possèdent faculté pour produire
structure de protection mange des écorces dans les tortues, ongles
longs dans les équins et caprins, escargots dans les devises tout
comme forme de protection psychique dirigée.

Nous voyons que même dans les mers ils tortues possèdent sa forme de
vie différente des poissons, comme aussi les baleines, et les
mollusques même en vivant dans un même habitat.

Ainsi, les êtres sont produit transitoire du centre de développement
de la vie, où produit potentialité psychique dirigées pour se
maintenir vivent, où l'être cherche la la meilleure voie pour
maintenir la vie.



CONCLUSION.

PRINCIPES FONDAMENTAUX DE LA NATURE DE LA VIE.

la vie apparaît d'un pouvoir supérieur.
La vie apparaît d'un pouvoir supérieur dans la création par la
matière vit.
La vie possède et développe des potentialités psychique organiques,
psychique essentielles pour maintenir son existence.
N'existe être plus fort ou plus faibles tous possèdent des facultés
psychique et de la bio essentielles pour sien sur existence.
Tout être vivant possède un centre de conservation et un
développement de la vie insérée dans sa nature organique.
La vie construit mécanisme pour s'éterniser comme la reproduction et
la génétique.
La sintetizaçao cellulaire est le principal mécanisme dans la
production biochimiste d'hormones, et biophysique.

la vie produit des potentialités et facultés pour les modifications
et variations qui puissent avoir besoin pour maintenir la vie
elle-même.

C'est-à-dire, la vie ne produit pas seulement d'agences, hormones et
fonctions, mais aussi potentialité, faculté et centre de
direcionamento essentiel.

La potentialité psychique essentielle détermine à type d'être qui
existe, et non elle ambiante, ou une sélection naturelle. Donc les
espèces moindres sont dans plus grand numérote.

Nous voyons que la potentialité psicobiológica est présente dans
tous les phénomènes physiologiques, psychologiques, et structurels
de l'être vivant, où est seul de changer le climat pour l'hiver que
les équins et caprins agrandissent leurs ongles et couches.

Bientôt le déterminant de l'être est son pouvoir de produire des
facultés pour son existence dans toutes phases essentielles. Comme
des sens, de l'intelligence, de l'amélioration génétique, phases et
intervalles de reproduction, capacité de dese protéger. Et autres.


AINSI la VIE PASSE PAR.

L'psychique essentiel.
Psychique direcionamento organique de la vie.
Potentialités de la nature essentielle.
Capacité de direcionamento fonctionnel de l'être vivant.
Sintetizaçao cellulaire.
Fonctionalité organique et hormonale.
Capacité et faculté naturelle de l'être vivant de dese maintenir et
changer.
Potentiel de reproduction.
Et développement génétique.
Potentialité physiologique, psychologique, et morphologique, je mange
de la production de salives, odeurs et cheveux, camouflage.
Bourgeonnement de nouvelles espèces.



Le corps de l'être possède un centre de volonté et un
direcionamento où la structure de la vie est dirigée pour la
maintenance d'existence, où ce centre de volonté se trouve dans la
structure fonctionnelle elle-même du corps et se fait cadeau dans
l'action dynamique à travers la fonctionalité organique du corps
lui-même, activant tout processus de sintetizaçao cellulaire.

AINSI l'ESSENCE et la NATURE de la VIE c'Est PRODUIRE la VIE
elle-même.

Dans des termes essentiels se voit qu'y a une magicienne supérieure,
où la vie peut apparaître de la matière inanimée, seulement un
pouvoir supérieur serait possible de dimension de pouvoir.

Et que l'univers biologique est en vérité l'univers psychique
biologique, où la potentialité psychique essentielle par
coordination et volonté l'être
il va déterminer les facultés, fonctions, formes, organismes,
production d'hormones, fonctions biochimistes et biophysiques.
C'est-à-dire, toute cette potentialité est qui va déterminer le
monde psicobiológico, psychique structurel et psychique fonctionnaire
dans la formation nouveaux d'deêtre et de nouvelles espèces.
Beaucoup de fois prennent déterminé être à produire des fonctions
dans un itinéraire tant qu'à autre passe s'atrophier.

C'est-à-dire, n'existe pas évolution ligne droite, mais existe des
phases et des stages où psychique des fonctions prendra pour un sens
ou autre.
Ainsi, la variation structurelle et fonctionnelle et même
psicobiológica se maintient et change comme la potentialité
psychique essentielle, et de cette potentialité psychique que la vie
se maintient et les espèces apparaissent.

Où la vie cherche toujours les les meilleures conditions d'une agence
pour son fonctionnement et du pignon psychique essentiel qui est
l'inconscient essentiel de l'être vivant.
En donnant possibilité d'exister plusieurs être dans un même
habitat. Néanmoins l'habitat, l'environnement de l'univers de la vie
ne reste pas excepté du corps, mais à l'intérieur du même, où
sont tout les pouvoirs, potentialités, les essences, les causes, et
les volontés inconscientes essentiels, fonctionnels, structurels et
psychique structurels.


AINSI NOUS AVONS l'UNIVERS PSYCHIQUE ESSENTIEL.

Pouvoirs supérieurs cracionista, potentialités, essences, volontés
inconscientes, psychique fonctionalité du pignon essentiel.
Psychique vie. Vie.
3 - Être vivant.
4-Novas formes de vie, 5-novas espèces.

Les modifications se produisent et sont produites numa chaîne
aléatoire et sporadique do univers psicobiológico de chaque être
vivant.

C'est-à-dire, des espèces n'apparaissent pas dans une chaîne ligne
droite. Mais, ainsi l'univers crácio psicovital qui détermine la
vie, l'être vivant et sa fonctionalité interne et structurelle
interne et externe.

Où le depouvoir supérieur de la création et pouvoir psicobiológico
la vie est psychique processada, où apparaîtra espèces sans dey
avoir une échelle d'evoluçao dans itinéraire à un sens ou à
autre.
Ce QUE PREND BOURGEONNEMENT de NOUVELLES ESPÈCES Est la CONDITION
ESSENTIELLE et ÉNERGÉTIQUE QUI SE TROUVE la CELLULE QUI TRANSMETTRA
des CARACTÉRISTIQUES aux DESCENDANTS.

Un être produira des infinis types différents d'être, donc chaque
cellule est un être en particulier à l'intérieur de l'être vivant,
et cette cellule qui sera l'émetteuse aura des caractéristiques
propres et seules, et la transmission de la vie aux fils et le
renouvellement de la vie et leurs caractéristiques fait partie du
pouvoir divin et essentiel.

Bientôt, par que n'est pas obéie une échelle dans un processus de
production d'espèces.


CRACIOPSICOVITALISMO.
Nous voyons que les êtres sont distribués dans des familles, et que
ces familles sont très différentes uns des autres, et avec des
fonctions essentielles aussi différentes.

Bientôt se constate que les familles et les espèces ne accompagnent
pas une chaîne de début et une fin, donc y a une différence très
grande, ensuite, se voit que les êtres accompagnent une formation
psicobiológica, où elles par la volonté elle-même se développent
dans un itinéraire ou dans une autre, par laquelle la vie accompagne
un itinéraire psicobiológica.

COMME AUSSI VÊ-SE QUE l'APEX d'une ESPÈCE N'est pas l'INTELLIGENCE,
Mais, le POUVOIR DE MANTER-SE PLUS GRAND TEMPS de VIE SAINE, Et AVOIR
Plus la plus grande POSSIBILITÉ DE SYNTHÉTISER les ALIMENTS Et
l'ÉNERGIE INGÉRÉE.
Le pouvoir psicobiológico possède la fonction primordiale de
coordonner la fonctionalité de la vie à l'intérieur du propre être
vivant, et de dese maintenir aussi dans leur plénitude
fonctionnelle, c'est-à-dire, outre deproduire la vie la psicovital
aussi produit leur fonctionalité.

DE TELLE FAÇON de POUVOIR OÙ DEVRAIT NAGE AVOIR SEULEMENT Dans LES
RESTE À VOIR QU'Y a une INTELLIGENCE SUPÉRIEURE Dans ceci TOUT, QUI
Est l'INTELLIGENCE du CRÉATEUR.

Du contraire tout cesserait exister. Donc, de la matière crue,
apparaît la matière vie. De la matière vivante apparaît la
fonctionalité cellulaire, de la fonctionalité apparaît l'psychique
essentiel, de l'psychique essentiel apparaît la coordination et le
direcionamento de la vie, synthétisation des aliments, de la
reproduction, de la transcendance, et d'autres.
Il se voit que quelques poissons ont la capacité de camouflage,
communication avec autres poissons, autres de deproduire électricité
comme les anguilles de mer, et des animaux terrestres ont la
potentialité de produire de la luminescence comme vaga-lumes et
cupins dans certaines régions du Brésil. Avec ceci se voit le monde
biophysique et le biochimiste en étant régi par potentialité
psicobiológica.


Il se voit que la vie suit un direcionamento de potentialité déjà
pré déterminée un pouvoir supérieur, où certaines espèces et
familles sont arrivés à se devenir des Réaux et structurés
jusqu'au un point ou de la voie qui se sont développés.


POTENTIALITÉS ESSENTIELLES et GESTATION.

Pendant la gestation se produit le développement de l'univers
psychique, et inconscients essentiels, instincts, rationalisme
inconscients, etc.
C'est dans la gestation que la vitalité atteint sa plus grande
intensité bio-orgânica et intelectiva et structurelle dirigée pour
la formation de la vie et de l'esprit.

Néanmoins avant la gestation déjà existe comme potentialité
essentielle pour que se devienne essence et vitalité.

L'être reçoit génétiquement les potentialités qui feront partie
de leur existence et essences essentielles. Et l'esprit est seulement
plus un d'elles.

Jusqu'à des caractéristiques d'esprit et d'ils âme existent et sont
transmis mange forme de potentialités de père et mère pour fils, et
est pendant la gestation qui a la structuration et le développement
de tout univers de potentialités.

L'organisme fonctionnent par action double, par des agences doubles
avec deux côtés, un droit autre gauche, ceci dans les voyons dans la
langue, dans le cerveau, poumon, en vérité l'être humain est un
dans deux.
Et peut être divise au des composantes essentielles, pouvoirs
essentiels, fonctions essentielles, fonctions métaboliques et
énergétiques, agences et glandes, hormones et composantes chimiques,
et autres.


La force essentielle ou le pouvoir essentiel est l'agent principal de
la formation et la structuration de l'être.


DIFFÉRENCES STRUCTURELLES les SINGES et le POUVOIR ESSENTIEL.

Le singe araignée naturelle du Brésil marche complètement droit
quand désire et possède quatre doigts dans chaque main et la forme
de son corps est d'une araignée, déjà le singe bedonnant possède
une partie de doigt et les autres quatre.

N'a pas été dit ici varies autres formes dans autres singes, ceci
est pour deappeler attention dele pouvoir essentiel que cet être
possède sur tout fonctionnement interne, biologique, physique,
chimique, fonctionnel, énergétique, structurel, et psychique sur
tout son fonctionnement, et sur le reproductif et génétique.